Les autres types de crèches

Chez Babilou nous proposons exclusivement des crèches d'entreprises et inter-entreprises. Pourtant, il existe de nombreux types de crèches : crèches familiales, crèches municipales, crèches associatives... Découvrez leur fonctionnement et les avantages qu'elles proposent.

types de crèches

La crèche privée

Une crèche privée est un mode de garde qui présente plusieurs avantages : un grand nombre de places disponibles, des horaires d’accueil généralement plus étendus qu’en crèche collective publique, des alternatives pédagogiques très variées, des professionnels de la petite enfance bien formés. 

La crèche collective municipale

La crèche collective municipale est un type de garde recherché par les parents. Elle est gérée et financée par la mairie de la commune de votre domicile.

Pour inscrire votre enfant en crèche, il vous suffit de vous rapprocher du service petite enfance de votre mairie. Les places étant très demandées, nous vous conseillons de vous y prendre très à l’avance pour obtenir une place. En fonction de votre commune, vous pouvez lancer les démarches d’inscription dès votre 3ème mois de grossesse.

Votre enfant peut y être accueilli de l’âge de 2 mois et demi à 3 ans, jusqu’à son entrée à l’école maternelle. Il peut fréquenter l’établissement à temps complet ou seulement à temps partiel, en fonction de vos besoins et de votre emploi du temps.

Les repas et les produits de soins (couches et crèmes) sont fournis par les crèches collectives municipales.

Les enfants sont encadrés par une équipe de professionnels de la petite enfance diplômés. Les éducateurs de jeunes enfants établissent le projet pédagogique de la crèche et organisent les temps de jeux d’éveil. Les auxiliaires de puériculture accueillent les enfants et leurs familles tout en participant aux activités.

L’hygiène et la santé de vos enfants sont une priorité. Chaque crèche est régulièrement inspectée pour s’assurer du respect de toutes les normes de sécurité.

La crèche familiale municipale

La crèche familiale municipale est un mode de garde employant des assistantes maternelles.

Une assistante maternelle est une professionnelle de la petite enfance ayant reçu un agrément de la part du département de son lieu d’accueil. Votre enfant est donc gardé au domicile de l’assistante maternelle. Son domicile fait l’objet de visites régulières pour s’assurer du respect des normes de sécurité. La santé et la sécurité de vos enfants sont donc pleinement respectées.

La crèche familiale se trouve à mi-chemin entre un mode de garde collectif et un mode de garde chez une assistante maternelle classique. L’employeur est la mairie et non les parents.

Dans une crèche familiale municipale, le mode de garde principal est le domicile de l’assistante maternelle. Mais, à plusieurs moments de la semaine, les assistantes maternelles composant la crèche familiale se retrouvent dans les locaux d’une crèche de leur quartier. Les enfants sont donc en collectivité ponctuellement dans la semaine pour des temps de jeux et d’activités partagés.

La mairie est chargée d’attribuer les places en structure familiale municipale. Le choix du mode de garde public se réalise au moment de l’inscription auprès du service petite enfance. Vous pouvez opter pour une structure d’accueil collective ou une structure d’accueil familiale.

La crèche familiale municipale permet des horaires de garde plus étendus que dans une crèche collective municipale. Les familles ayant des horaires de travail atypiques (très tôt le matin et en soirées) peuvent ainsi avoir recours à un mode de garde public.

Le coût d’une place en crèche familiale municipale se calcule en fonction des mêmes critères qu’en crèche collective classique. Le tarif dépend donc de vos revenus et du nombre d’enfants à charge dans votre foyer.

La crèche associative

Si vous n’obtenez pas de place en crèche collective ou familiale publique, vous pouvez vous orienter vers la solution de la crèche associative, appelée également crèche parentale.

La crèche associative est créée et gérée par une association. Cette association est, la plupart du temps, composée des parents des enfants gardés dans la crèche, d’où son appellation de crèche parentale.

La réglementation de la crèche associative est la même que dans les types de structures différents. Les locaux font l’objet de visites régulières et les professionnels de la petite enfance sont diplômés et qualifiés.

La crèche associative accueille les enfants de l’âge de 2 mois et demi à 3 ans.

Les tarifs appliqués sont généralement les mêmes que dans une crèche publique.

L’assistante maternelle 

Enfin, si vous n’obtenez pas de place en crèche ou que vous ne souhaitez pas d’accueil régulier, vous pouvez opter pour un mode de garde  chez une assistante maternelle.

L’assistante maternelle ne fait pas toujours partie d’une crèche familiale et peut accueillir les enfants à temps plein chez elle.

Pour ce mode de garde, elle reçoit également un agrément de la part du département et son domicile est visité. Ce dernier doit correspondre à la réglementation établissant les normes de sécurité pour l’accueil de jeunes enfants.

Son agrément mentionne le maximum d’enfants qu’elle peut accueillir et quelle tranche d’âge ils peuvent avoir. En effet, toutes les assistantes maternelles ne peuvent pas accueillir de bébés.

Les assistantes maternelles peuvent également garder des enfants plus grands en assurant les sorties d’école et les mercredis. Certaines acceptent même de garder des enfants la nuit ou les weekends, de manière régulière ou occasionnelle.

Ce mode de garde est donc idéal pour les parents ayant des professions avec des horaires décalés et travaillant le weekend.


Vous pouvez ainsi choisir la crèche de votre enfant en fonction de ce qui s’adapte le mieux à votre équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle : structures d’une crèche municipale, structures d’une crèche d’entreprise, structures associatives ou assistantes maternelles. Quel que soit votre mode de garde, vos frais de garde peuvent faire l’objet d’une aide de la Caisse d’Allocations Familiales. Vous avez également la possibilité de bénéficier d’une exonération d’impôts pour le coût de garde d’enfant.