Tout savoir sur la déduction d’impôt liée à la crèche

Crèche municipale, crèche privée, micro-crèche, halte-garderie ou jardin d’enfant : quel que soit le type d’établissement dans lequel votre enfant est accueilli, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de frais de garde d’enfant. C’est aussi le cas si vous choisissez de confier votre enfant à une assistante maternelle agrée ! Quelles sont les démarches ? Où l’indiquer dans votre déclaration d’impôt ?

credit-impot-creche-babilou

Les avantages fiscaux pour la garde d’enfant, comment ça marche ?

Bonne nouvelle pour les parents d’enfants âgés de moins de 6 ans ! Les frais de garde d’enfant en dehors du domicile (crèche multi-accueil ou micro-crèche, assistante maternelle, halte-garderie…) ouvrent le droit à un crédit d’impôt.

Si l’enfant est gardé à domicile (emploi d’une nounou par exemple), il existe un autre système de réduction d’impôt.

Découvrez les tarifs en crèche

Quel est le montant de l’avantage fiscal ?

Le crédit d’impôt pour la garde d’enfant en dehors du domicile est égal à 50% des dépenses engagées par la famille. Attention, le crédit d’impôt est plafonné à 2 300€ annuels par enfant (et 1 150€ si l’enfant est en garde alternée). Ce qui veut dire que la famille pourra bénéficier d’un avantage fiscal pouvant aller jusqu’à 1 150 € par enfant gardé.

 

Par enfant

Par enfant en garde alternée

Somme maximale à déclarer

2 300 €

1 150 €

Crédit d’impôt maximal

1 150 €

575 €

Attention : seules les dépenses effectivement supportées par la famille sont prises en compte pour la réduction d’impôt. Si la famille est bénéficiaire du CMG par exemple, la dépense à indiquer dans la déclaration d’impôt est celle après déduction de l’aide.

Quelles sont les démarches pour obtenir une réduction d’impôt en crèche ?

Dans votre déclaration de revenus annuelle, la case « Frais de garde des enfants à l’extérieur du domicile » est prévue à cet effet. Il ne reste plus qu’à indiquer le montant des dépenses que vous avez eu à votre charge (dans la limite du plafonnement de 2 300 €).

Comment le crédit d’impôt fonctionne avec le prélèvement à la source ?

Depuis le 1er janvier 2019, les français payent leur impôt sur le revenu « à la source », c’est-à-dire qu’il est directement prélevé sur leurs revenus (salaires, pensions de retraite…) et calculé en fonction des revenus actuels.

Avec le prélèvement à la source, chaque été, les ménages déclarent leurs dépenses éligibles à des crédits et réductions d’impôt pour l’année passée. Le foyer ayant déclaré des dépenses éligibles au crédit d’impôt en bénéficie l’année suivante : il reçoit un acompte de 60 % du montant dû en début d’année et les 40 % restant sont versés durant l’été.