Les aides de la CAF en crèche

Lorsque votre enfant est accueilli en crèche, vous pouvez bénéficier d’aides financières. En crèche collective ou en micro-crèche, la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) participe au financement de votre mode de garde ! Quelles sont les démarches pour obtenir cette prestation ?

Les crèches, financées par la CAF

La plupart des crèches sont conventionnées par la CAF : cela veut dire que les crèches perçoivent directement le financement de la CAF. Les familles en profitent alors indirectement puisqu’elles bénéficient d’un tarif préférentiel. Celui-ci est toujours calculé en fonction des ressources de la famille.

Estimez le coût de votre place

 

 

Le CMG : l’aide pour les familles en micro-crèche

Les micro-crèches ne bénéficient pas du financement de la CAF. Dans ce cas, ce sont les familles qui peuvent bénéficier d’une allocation appelée le CMG (Complément de libre choix du Mode de Garde). Elle permet de compenser le coût de la micro-crèche en versant jusqu’à 85% des frais supportés par les familles. Le montant de l’aide dépend des ressources de la famille, du nombre d’enfants à charge et du coût de la place elle-même.

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du complément de libre choix du mode de garde (CMG) ?

  • Le jeune enfant doit être accueilli en micro-crèche au moins 16h par mois
  • La tarification de la micro-crèche ne doit pas dépasser 10€/heure
  • Les parents doivent se trouver dans au moins une de ces situations :

En couple

Seul(e)

Un ou deux membres du couple travaillent* ou les 2 sont étudiants 

La personne travaille* ou est étudiante 

Au moins une personne du couple perçoit l’allocation aux adultes handicapés (AAH)

La personne perçoit l’allocation aux adultes handicapés (AAH)

Un membre du couple perçoit le RSA et est inscrit dans une démarche d’insertion professionnelle

La personne perçoit le RSA et est inscrite dans une démarche d’insertion professionnelle

Un des membres du couple est inscrit comme demandeur d’emploi et perçoit l’allocation temporaire d’attente (Ata) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS)

La personne est inscrite comme demandeur d’emploi et perçoit l’allocation temporaire d’attente (Ata) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS)

*S’il s’agit d’une activité non salariée (commerçant, artisan, profession libérale…) les cotisations sociales d’assurance vieillesse doivent être à jour.

Comment en bénéficier ?

Il est possible de faire sa demande en ligne sur le site de la CAF.

Le parent peut alors faire une simulation pour estimer le montant de son aide avant d’en faire la demande. Il faudra ensuite imprimer le formulaire, le remplir et l’adresser à sa CAF avec quelques justificatifs supplémentaires selon la situation du bénéficiaire.

Quel est le montant du CMG ?

Le Complément de libre choix de Mode de Garde prend en charge au maximum 85 % des frais avancés par la famille. En effet, au moins 15 % du coût de la place en crèche restera à la charge de la famille.

Le montant de l’aide versée par la CAF dépend des ressources des parents (revenus, salaire…) à n-2. Calculé en fonction des revenus, il est compris entre 620,76 € et 857,27 € par mois. Il varie également en fonction de l’âge de l’enfant : si l’enfant est âgé de 3 à 6 ans, le montant est divisé par deux. 

Le complément est versé pour chaque jeune enfant gardé.