Qu’est-ce qu’une crèche collective municipale ?

La crèche municipale, comme son nom l’indique, est gérée par la mairie de la ville à laquelle elle se rattache. En structure collective, les modes de garde proposés privilégient généralement des accueils réguliers avec des amplitudes horaires élargies, selon les localités.

Qu’est-ce qu’une crèche collective municipale ? Quelles sont ses spécificités et son fonctionnement ? Découvrons-le dans cet article.

Qu’est-ce qu’une crèche collective municipale ?

La gestion des établissements d’accueil municipaux revient à la mairie. Les enfants sont accueillis dès l’âge de 2 mois et demi jusqu’à 3 ans révolus. Ce mode de garde prévoit un accueil régulier ou un accueil en temps partiel. Les repas et les couches sont généralement fournis par les crèches municipales.

L’équipe de professionnels de la petite enfance qui encadrent les enfants, est composée, comme tous types de structures d’accueil, de personnel qualifiés et diplômés. Les éducateurs ou éducatrices de jeunes enfants accueillent les enfants et veillant à la mise en place du projet pédagogique de la crèche.

Les auxiliaires de puériculture ont pour fonction d’accueillir les enfants et leurs familles, de veiller aux respects des activités pédagogiques, ainsi que des normes d’hygiène et de sécurité.

L’ensemble des professionnels exerçant dans les crèches municipales sont formés et diplômés. Les diplômes reçus par les éducateurs de jeunes enfants et les auxiliaires de puériculture sont les mêmes quelle que soit la structure d’accueil dans laquelle ils exercent : structure de crèche municipale ou structure de crèche d'entreprise. Leur formation fait alterner des périodes de cours théoriques et des stages courts et longs.

Les professionnels de la petite enfance sont présents pour expliquer le règlement et le fonctionnement de la crèche collective publique. Ils prodiguent des conseils et apportent leur soutien aux familles des enfants accueillis.

Les établissements collectifs municipaux favorisent l’autonomie et l’éveil des tout-petits. Des activités ludiques sont proposées quotidiennement aux jeunes enfants pour accompagner le développement leur curiosité, leur éveil, leur motricité, etc...

Le projet pédagogique est élaboré par l’équipe  de la crèche. Il permet d’adapter et d’organiser le rythme des journées. Le projet pédagogique encadre également les loisirs et les nombreuses activités pluridisciplinaires proposées au sein de la crèche.

Agréés par la protection maternelle et infantile (PMI), ces types de crèches bénéficient de subventions de la collectivité et de la CAF. Les familles peuvent ainsi bénéficier d’un tarif accessible et calculé en fonction de leur quotient familial.

En savoir plus sur les différents types de crèches

Les horaires et conditions d’accueil en crèche collective municipale

Selon la politique de la ville, les crèches municipales peuvent ouvrir dès 7h30 et ferment généralement autour de 18h. Ces horaires peuvent varier selon l’établissement ou les communes, il faut donc se renseigner au cas par cas, avec l’établissement choisi.

L’accueil au sein de la structure est assuré sur les 5 jours de la semaine. Les crèches collectives ferment 5 semaines par an durant les congés scolaires. Cette fermeture à généralement lieu durant la période estivale et en fin d’année. Le calendrier de fermeture doit être communiqué en amont aux parents, pour que chacun puisse s’organiser durant les jours de fermeture de la crèche !

Si les parents ne souhaitent pas confier leur enfant à l’établissement accueillant (par exemple lorsque la famille souhaite partir en vacances), alors ils doivent prévenir en amont de leurs congés, afin de ne pas être facturés lors de l’absence de leurs enfants.

Un carnet de vaccination à jour est demandé avant l’entrée en crèche. Cette exigence médicale permet de garantir la santé et la sécurité de tous les enfants en multi-accueil. De plus, si un enfant est malade, il ne peut pas être accueilli en crèche et est gardé à la maison par ses parents. Ces règles d’hygiène et de sécurité garantissent un accueil sain pour tous les enfants et évitent la propagation des virus.

crèche collective municipale

Inscrire son enfant en crèche collective municipale

Pour inscrire son enfant en crèche collective municipale, les demandes s’effectuent auprès du service Petite enfance de la mairie rattachée au domicile des parents.

Pour inscrire votre enfant en crèche, vous pouvez le faire en mairie, par téléphone ou sur internet en fonction de la commune dont vous dépendez.

Les demandes sont étudiées lors d’une commission et les parents sont ensuite prévenus de l’obtention ou non d’une place en crèche municipale. Selon la municipalité, les inscriptions démarrent dès le 3e, 6e ou 7e mois de grossesse. La crèche collective (municipale ou privée) est un mode de garde très demandé : Il est recommandé de faire la demande d’inscription le plus tôt possible, les places étant difficiles à obtenir !

Si la demande de place à lieu après le passage de la commission, alors la demande ne sera pas prise en compte.

Le service de crèche de la mairie vous propose alors de placer votre dossier sur une liste d’attente. Vous pouvez obtenir une admission en crèche à la rentrée prochaine ou en cours d’année si un enfant quitte la crèche.

 Les rentrées en crèches municipales s’effectuent majoritairement en septembre de chaque année. Il arrive que des places se libèrent en cours d’année, notamment en janvier.

Trouver une place en crèche Babilou

Qu’est-ce qu’une crèche familiale municipale ?

La crèche familiale municipale est un mode de garde assuré par des assistantes maternelles.

Votre enfant est gardé au domicile d’une assistante maternelle de manière principale. Plusieurs matinées par semaine, les assistantes maternelles se retrouvent dans les locaux d’une crèche de leur quartier. Les enfants gardés par les différentes assistantes maternelles se retrouvent alors en collectivité pour un temps de jeux et d’activités partagés.

Les places en structure familiale municipale sont attribuées par la mairie de votre domicile. La mairie essaie de respecter la proximité de l’établissement avec l’adresse de votre domicile. Lors de votre inscription auprès du service de la petite enfance de votre mairie, vous avez la possibilité de demander différents types de mode de garde municipaux, dont la crèche familiale.

La crèche familiale offre un équilibre entre un mode de garde collectif et un mode de garde chez une assistante maternelle classique.

Les horaires de garde sont plus étendus que dans une crèche collective municipale. Cela permet aux parents ayant des horaires professionnels atypiques (très tôt le matin et en soirées) d’avoir recours à un mode de garde public.

L’assistante maternelle accueillant votre enfant est une professionnelle de la petite enfance. Elle a reçu l’agrément du département de votre domicile. Les lieux dans lesquels votre enfant est gardé font l’objet de visites régulières. La réglementation et la sécurité de vos enfants sont respectées au même titre que dans une crèche collective municipale.

Le tarif appliqué pour une place en crèche familiale dépend des mêmes critères qu’en crèche collective. Le coût est calculé en fonction de vos revenus et du nombre d’enfants à charge du foyer.

Vos frais de garde peuvent faire l’objet d’une aide de la part de la Caisse d’Allocations Familiales. De plus, vous avez la possibilité de bénéficier d’une exonération d’impôts pour le coût de garde d’enfant.

Que faire si vous n’obtenez pas de place en crèche municipale ?

Si le service petite enfance de votre mairie ne peut pas vous proposer de place en crèche collective ou familiale, plusieurs alternatives de mode de garde s’offrent à vous.

Vous pouvez vous tourner vers une crèche privée comme nos crèches Babilou. Les crèches privées ont l’avantage d’offrir un plus grand nombre de places. Il vous sera donc plus facile d’obtenir une place en crèche privée qu’en crèche publique. De plus, les horaires d’accueil sont généralement plus étendus qu’en crèche collective municipale. Cela vous permet de trouver un équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle. Enfin, les crèches privées offrent des alternatives pédagogiques très variées. Vous pouvez ainsi choisir la crèche de votre enfant en fonction de son projet pédagogique et des activités qu’elle propose.

Vous pouvez également opter pour une assistante maternelle. De nombreuses assistantes maternelles ne font pas partie d’une crèche familiale municipale et offrent des places aux particuliers. Leur profession est encadrée et leur domicile reçoit un agrément après plusieurs visites de vérification. La sécurité est donc garantie pour votre enfant. Une assistante maternelle peut accueillir jusqu’à 4 enfants à son domicile. Les âges des enfants accueillis dépendent de l’agrément reçu par l’assistante. Elle peut également rendre de nombreux services comme la préparation des repas sur le temps de garde de votre enfant ou aller chercher un enfant plus grand à sa sortie d’école.

Enfin, une autre possibilité est de vous tourner vers une crèche associative ou une crèche parentale. Une crèche associative est gérée par une association qui est généralement une association de parents d’enfants accueillis dans la crèche. La crèche associative répond aux mêmes règles qu’une crèche collective publique. Les professionnels de la petite enfance y accueillent les enfants, âgés de 2 mois à 3 ans, dans des lieux sécurisés et vérifiés. Les activités proposées sont encadrées par un projet pédagogique élaboré par les éducateurs et voté par l’association.

Pour l’ensemble de ces types de crèche et modes de garde, la Caisse d’Allocations Familiales étudie votre dossier et vous pouvez bénéficier d’une aide.

Avons-nous répondu à votre question ?