Qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

Le mot « crèche » englobe différents types de crèche : les crèches municipales, les crèches familiales, les crèches parentales ou associatives, les crèches privées, les crèches d’entreprise et les micro-crèches ! Vous souhaitez en savoir plus sur ces établissements ? Découvrez toutes les informations à connaître avant de choisir la crèche pour votre enfant et de faire votre demande !

Quel est le fonctionnement d’une micro-crèche ?

Comme les crèches collectives, les micro-crèches accueillent les enfants âgés de 2 mois et demi à 3 ans. Ces établissements ont cependant une capacité d’accueil maximale de 10 places. L’avantage est, qu’en plus petits effectifs, les enfants évoluent dans la structure en âges mélangés : bébés et grands expérimentent la collectivité ensemble et s’entraident lors des activités, des repas... 

Les horaires d’ouverture d’une micro-crèche sont les mêmes que dans les crèches collectives traditionnelles. L’accueil des enfants est généralement possible à partir de 7h30 et jusqu’à 18h ou 18h30. Certaines micro-crèches accueillent les tout-petits sur des plages horaires plus étendues pour mieux s’adapter aux contraintes professionnelles des parents.

Les micro-crèches sont généralement gérées par un gestionnaire privé.

Comment sont constituées les équipes de professionnels en micro-crèches ?

Comme en crèche collective, les enfants sont encadrés par des professionnels de la petite enfance. Un éducateur de jeune enfant spécialiste du développement des tout-petits et un auxiliaire de puériculture spécialiste du soin et de l’hygiène accompagnent quotidiennement les jeunes enfants. Le directeur de l’établissement travaille également avec les enfants et fait le lien avec les familles. 

Les professionnels de la petite enfance travaillant dans les micro-crèches sont diplômés et expérimentés. Les éducateurs de jeunes enfants ainsi que les auxiliaires de puériculture suivent une formation alternant cours théoriques et stages sur le terrain. Ils sont formés pour accompagner l’enfant dans les différentes étapes de son développement. 

Le directeur de la micro-crèche est chargé de la gestion des locaux et des modalités administratives. Il manage le personnel de la crèche et impulse un bon esprit de travail et d’équipe.

Les éducateurs de jeunes enfants et le directeur de crèche collaborent pour élaborer le projet pédagogique de la micro-crèche. Ce projet prévoit et encadre toutes les activités d’éveil qui sont proposées aux enfants en crèche.

L’équipe de professionnels de la micro-crèche est complétée par un infirmier qui gère les dossiers médicaux de chaque enfant. Si besoin, il élabore un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) pour l’accueil de certains enfants (maladie, allergie, suivi orthophoniste ou pédopsychologue). Il est aussi chargé de faire respecter l’hygiène, les normes sanitaires (notamment en période de covid) et les protocoles de soin dans les locaux et par les professionnels.

place-micro-creche-babilou

La micro crèche : combien ça coûte ?

Le tarif de la micro-crèche

La CAF ne verse pas forcément d’aides à la structure et n’encadre pas les tarifs. Le coût est alors plus élevé qu’en crèche collective.

Toutefois, si la structure privée pratique les tarifs prévus par la Caisse d’Allocations Familiales, elle peut bénéficier de la PSU (prestation de service unique). La PSU est une aide au fonctionnement versée par la CAF pour l’accueil de jeunes enfants.

Toutefois, les familles bénéficient du Complément de libre choix de Mode de Garde qui leur permet de réduire le montant de leur place en crèche.

Le complément de libre choix du mode de garde est possible si l’enfant se trouve dans un foyer où le parent est isolé ou si les deux parents travaillent.

Les parents peuvent également avoir recours à la PAJE : la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant.

Pour connaître vos droits ainsi que les différentes modalités de participation et de financement du mode de garde de votre enfant, vous pouvez faire une simulation du montant des aides sur le site internet de la CAF.

Connaître le tarif en crèche

Les aides financières pour la micro-crèche

Le saviez-vous ? La CAF aide les jeunes parents à financer leur place en micro-crèche. Le Complément de libre choix de Mode de Garde (CMG) rembourse jusqu’à 85% du prix !

Les aides de la CAF en crèche

De plus, lors de votre déclaration d’impôts annuelle, pensez à déclarer le coût de garde de votre enfant. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt permettant de réduire le tarif de la crèche sur l’année.

 

Comment s’inscrire en micro-crèche ?

Il n’y a pas de fonctionnement universel pour les micro-crèches : chaque structure ou chaque gestionnaire applique ses conditions d’inscription. Pour savoir s’il y a des micro-crèches à proximité de votre domicile, vous pouvez consulter le conseil général de votre département, ou rechercher parmi notre liste de crèches

Il faut savoir qu’il existe des micro-crèches publiques et des micro-crèches privées.

Pour inscrire votre enfant dans une micro-crèche publique, les démarches sont les mêmes que pour une crèche traditionnelle publique. Pour toutes les crèches en France, il vous suffit de vous rapprocher de la mairie de la ville de votre domicile principal. La mairie vous donnera alors un dossier à remplir et vous demandera un certain nombre de pièces justificatives: justificatif de domicile, dernière déclaration d’impôts, copie du livret de famille et numéro d’adhérent à la Caisse d’Allocations Familiales.

Si votre ville dispose de micro-crèches municipales, vous pourrez alors exprimer votre préférence pour ce type de structure lors de votre préinscription. Les places en crèches en France, et encore plus en micro-crèches publiques, sont rares. Nous vous conseillons donc de vous y prendre à l’avance pour mettre toutes les chances de votre côté. Selon le fonctionnement des établissements municipaux, vous pouvez déposer un dossier de préinscription dès le 3ème, le 6ème ou le 7ème mois de votre grossesse.

Si le maximum de places est atteint, le service de la petite enfance de votre ville vous propose de vous placer en liste d’attente en attendant qu’une place se libère.

Pour inscrire votre enfant dans une micro-crèche privée, vous pouvez vous rapprocher du gestionnaire de cette micro-crèche. Si des places sont disponibles, un dossier vous est envoyé. Vous devez ensuite compléter les informations demandées, exprimer vos souhaits de planning de garde de votre enfant et fournir des justificatifs. Les inscriptions se font soit par voie postale soit par courrier électronique.

A la différence d’une micro-crèche publique, une micro-crèche privée n’a pas de commission d’attribution. Si une place est disponible et que vous vous inscrivez à temps, vous êtes certain d’obtenir cette place pour votre enfant. De plus, les places sont beaucoup plus nombreuses dans les crèches privées

Quels sont les avantages de la micro-crèche ?

Les micro-crèches offrent une première expérience de la collectivité aux jeunes enfants et à leurs parents. Petites structures, elles sont rassurantes pour les bébés et leur permettent d’évoluer tous ensemble sans distinction d’âge. Ce mode de fonctionnement permet aux plus petits d’imiter les plus grands et aux plus grands de veiller sur les plus jeunes. 

Le mélange et la proximité d’enfants d’âges différents est une véritable richesse pour le développement des enfants. Les enfants plus petits bénéficient du savoir-faire des plus grands. Ils peuvent leur demander de l’aide ou les imiter dans leurs gestes. La transmission entre enfants est beaucoup plus spontanée que venant d’un adulte. Les plus petits gagnent ainsi en autonomie et développent de nouvelles compétences.

Ce mélange des âges est également très important pour les plus grands. Les échanges avec des enfants plus petits qu’eux permettent de développer leur empathie et leur patience. Ils peuvent apprendre en répétant plusieurs fois les mêmes gestes et en les expliquant à un autre enfant. Enfin, la transmission de ce qu’ils savent faire est également pour eux un bon moyen de gagner en estime de soi.

La micro-crèche est une bonne alternative à la crèche multi-accueil classique ou à l’assistante maternelle. L’effectif maximum de 10 enfants est rassurant pour un enfant qui n’a pas l’habitude ou craint la collectivité. La micro-crèche lui offre un premier contact personnalisé en collectivité sous le regard bienveillant d’un adulte. Les interactions avec les autres sont variées tout en n’étant pas trop nombreuses.

La taille réduite de la structure peut également être rassurante pour les parents. En effet, ces derniers se familiarisent plus facilement aux autres enfants de la crèche ainsi qu’à l’équipe de professionnels. L’ambiance y est plus familiale.