Quand inscrire son enfant en crèche collective ?

Vous souhaitez déposer une demande de place en crèche mais ne savez pas comment fonctionne l'inscription en crèche collective ? Que faut-il prévoir pour la crèche collective ? Et quand peut-on inscrire son enfant en crèche collective ?

Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez avant de vous inscrire.

  1. A partir de quand inscrire son enfant en crèche collective ?
  2.  Les démarches pour l’inscription en crèche collective municipale
  3. Les démarches pour l’inscription en crèche collective privée ou parentale
  4. Les documents à fournir pour l’inscription en crèche collective
  5. Le fonctionnement des différents types de crèches collectives

A partir de quand inscrire son enfant en crèche collective ?

La crèche collective est le mode de garde préféré des Français. Les places en crèche collective sont donc très demandées et peu  nombreuses au regard de la demande. Nous vous conseillons donc de vous y prendre le plus tôt possible pour avoir toutes vos chances d’obtenir une place.

Généralement, les demandes d’inscription peuvent se faire pendant la grossesse, avant la naissance de votre bébé. Certaines structures d’accueil acceptent les demandes dès la fin du premier trimestre avec un certificat de grossesse à l’appui. D’autres préfèrent attendre le 6e mois pour prendre les inscriptions.

En fonction du lieu où vous souhaitez faire garder votre enfant, les démarches d’inscription ne sont pas les mêmes : crèches municipales, crèches privées ou crèches associatives.

Les démarches pour l’inscription en crèche collective municipale

Pour pré-inscrire votre enfant en crèche collective municipale, renseignez-vous auprès du service petite enfance de votre mairie. Ils vous diront quand inscrire votre enfant, comment fonctionne l’inscription et combien coûte la garde en crèche collective municipale.

Les places en crèche municipale sont les plus demandées et les plus difficiles à obtenir. Pensez à demander votre dossier d’inscription ainsi que la liste des documents administratifs en avance. Ainsi, dès que cela est possible, déposez votre demande de place en crèche complète, avec l’ensemble des pièces justificatives demandées par mail ou par voie postale à l’adresse du service petite enfance.

En fin d’année scolaire, la commission d’attribution des places se réunit pour attribuer les places disponibles. Les critères d’attribution varient en fonction des villes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune.

A la suite de la commission, les parents sont tenus au courant de leur admission ou non.

Les démarches pour l’inscription en crèche collective privée ou parentale

 Les démarches pour une inscription en crèche collective privée ou parentale ne se font pas via le service petite enfance. Ces crèches sont des établissements indépendants de la municipalité.

Les crèches privées sont administrées par un organisme privé auprès duquel vous devez déposer votre demande. Vous pouvez même réserver une place en ligne.

 Les crèches parentales, ou crèches associatives, sont administrées par l’association de parents des enfants gardés dans la crèche. Les demandes d’inscription se font directement avec le directeur de la crèche.

Les documents à fournir pour l’inscription en crèche collective

 En plus de la fiche d’inscription, vous devrez fournir certaines pièces administratives pour valider votre demande :

  • Un acte de naissance
  • Un certificat de grossesse si vous demande a lieu avant la naissance
  • Un justificatif de domicile
  • Une copie du livret de famille
  • Le dernier avis d’imposition
  • Les 3 derniers bulletins de salaire

 Ces documents sont importants pour enregistrer vos renseignements administratifs mais également pour calculer le coût de votre place en crèche (créer le lien vers « comment se calcule le coût de la crèche collective ? ») et les aides de la CAF (créer le lien vers « quelles sont les aides de la caf pour payer la crèche collective ? ») auxquelles vous avez le droit selon votre situation personnelle et familiale.

 Le fonctionnement des différents types de crèches collectives

 Le fonctionnement d’une crèche collective et comment les enfants sont accueillis dépendent du type de structure d’accueil collectif.

  1. Les crèches collectives traditionnelles sont des structures pouvant accueillir jusqu’à 60 enfants. Les enfants sont répartis par groupes d’âge.
  2. Les micro-crèches sont des crèches collectives dont le nombre de places est limité à une dizaine d’enfants.
  3. Les jardins d’enfants accueillent les enfants à partir de 2 ans, juste avant la rentrée en petite section de maternelle.
  4. Les crèches familiales sont un mode de garde à mi-chemin entre la garde d’enfants à domicile et la crèche collective. Les assistantes maternelles de la crèche familiale se réunissent une ou deux fois par semaine pour partager des temps ensemble.

Découvrez nos autres articles sur pourquoi choisir une crèche collective, quelles sont les aides pour la crèche collective  et sur comment choisir votre tapis d’éveil.

Avons-nous répondu à votre question ?