Comment devenir Auxiliaire de Puériculture ?

Vous êtes passionné par le milieu de la petite enfance et souhaitez travailler auprès des enfants et de leur famille ? Vous désirez participer au développement et à l'éducation des jeunes enfants ?

Parcours, formation, débouchés... Découvrez comment devenir Auxiliaire de Puériculture !

Le parcours pour devenir Auxiliaire de Puériculture

La formation d’Auxiliaire de Puériculture est accessible dès l’âge de 17 ans, il n’est pas nécessaire d’avoir suivi d’études spécifiques. Il est toutefois recommandé de suivre un CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance AEPE (qui remplace le CAP Petite Enfance) ou un Bac Pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP). Ces diplômes dispensent en effet le futur Auxiliaire de Puériculture de certains modules de formation. Avoir le niveau BAC n’est pas obligatoire mais est recommandé pour le candidat souhaitant évoluer vers le métier d'infirmier ou d’Educateur de Jeunes Enfants par la suite.

Pour exercer le métier d’Auxiliaire de Puériculture, il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP). La formation était accessible sur concours d’entrée mais a récemment été remplacé par une admission via Parcoursup. La sélection se fait désormais par dossier et entretien oral (supprimé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19). Il est également possible d’obtenir ce diplôme grâce à la Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE).

Une fois admis, le candidat est formé pendant 10 mois au sein d’un institut de formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP). Le diplôme se compose de 1 435 heures d'enseignements sur 17 semaines soit 595 heures et de six stages répartis sur 24 semaines (840h). Une soixantaine d'établissements publics préparent à ce diplôme.  Pour obtenir le diplôme, l’étudiant doit valider 8 modules théoriques et valider ses acquis professionnels pendant les stages.

A la fin de la formation, le futur Auxiliaire de Puériculture dispose des compétences nécessaires pour communiquer avec l'enfant, lui administrer des soins et l'accompagner dans son développement.

Les lieux d’exercices de l’AP sont variés et dépendent de ses aspirations. Il pourra ainsi travailler au contact de jeunes enfants en crèche, halte-garderie ou encore en milieu hospitalier ou médico-social.

Il sera intégré au sein d’une équipe pluridisciplinaire et aura un rôle important dans l’éducation des tout-petits.

Les évolutions possibles

Les perspectives d’évolutions sont variées et dépendent avant tout des aspirations de l’Auxiliaire de Puériculture.

S’il souhaite exercer dans le milieu hospitalier ou médico-social, une passerelle est possible dès la première année pour obtenir le diplôme d'Etat d'aide-soignant car certains modules sont communs aux 2 diplômes. Il peut également intégrer sous certaines conditions et après 3 années d'expérience professionnelles, un IFSI (institut de formation en soins infirmiers) et préparer le diplôme d'Etat d'infirmier.

Après trois ans d’expériences professionnelles, l’Auxiliaire de Puériculture peut également devenir Educateur de Jeunes Enfants et passer le DEEJE (diplôme d’Educateur de Jeunes Enfants).

Chez Babilou, nous accompagnons les Auxiliaires de Puériculture dans leur évolution. Nous mettons ainsi à leur disposition un large catalogue de formations en présentiel ou à distance. S’il le souhaite, l’Auxiliaire de Puériculture peut bénéficier de la VAE et devenir Educateur de Jeunes Enfants.

La carrière de l'Auxiliaire de Puériculture peut donc évoluer en fonction de ses envies.

Avons-nous répondu à votre question ?