Comment choisir son mode de garde ?

mode-de-garde-babilou

Crèche, assistante maternelle, halte-garderie ou nourrice à domicile… Face à toutes ces solutions, il est parfois difficile de choisir un mode de garde pour son enfant. Votre choix va en effet dépendre de vos attentes, de vos besoins mais également de votre situation financière. Quoiqu’il en soit, un mode de garde se choisit tôt, dès le début de la grossesse afin de s’assurer une totale sérénité. Chaque solution présente avantages et inconvénients qu’il convient d’observer avant de faire son choix.

Quels sont les avantages et inconvénients des différents de modes de garde ?

Afin de faire votre choix, il faut connaître l’ensemble des solutions dont vous pouvez disposer. Chaque mode de garde présente également des avantages et des inconvénients. Ils peuvent dépendre de vos besoins en tant que famille, d’autres facteurs et/ou de votre situation financière.

1. L’assistante maternelle

L’assistante maternelle accueille votre enfant à son domicile. Il s’agit d’une professionnelle agréée qui accueille jusqu’à quatre enfants, âgés de deux mois à quatre ans. Chez elle, votre enfant passe sa journée en petit comité au contact d’autres enfants.

Chez une assistante maternelle, votre enfant est encadré par une professionnelle et dispose d’un accompagnement personnalisé. Il peut également apprendre et évoluer auprès d’autres jeunes enfants. En revanche, vous devez vous occuper de tous les aspects administratifs (embauche et contrat). Vous devez également vous déplacer chez l’assistante maternelle matin et soir. Ce système présente donc des contraintes organisationnelles.

mode-de-garde-1-babilou

2. La nourrice à domicile

Elle vient chez vous pour garder votre enfant et vous permet de bien organiser votre vie professionnelle et privée. Comme elle travaille directement à votre domicile, elle vous épargne le stress des trajets.

3. La garde partagée avec une nourrice

Nourrice à domicile et garde partagée sont les mêmes à une différence près : votre enfant est gardé à la maison avec les enfants d’une autre famille. Il vous faut donc partager la nourrice avec une autre famille.

Que vous choisissiez une nourrice à domicile ou la garde partagée, les avantages et inconvénients sont similaires. Votre enfant est gardé à la maison, seul ou avec les enfants d’une autre famille et il bénéficie de toute l’attention de la nourrice. Ce mode de garde vous donne droit à des avantages fiscaux. Toutefois, et même si une partie de vos dépenses sont déduites de vos impôts, faire appel à une nourrice représente un budget très conséquent. Vous êtes également son employeur et c’est à vous de gérer les aspects administratifs. Enfin, si vous optez pour une garde partagée, sachez que l’entente entre les deux familles est primordiale.

4. La crèche familiale

La crèche familiale, aussi appelée « service d'accueil familial » ou « crèche à domicile » est un établissement public ou privé employant une Directrice titulaire d’un diplôme de puéricultrice ou d’Educateur de Jeunes Enfants, un médecin référent et des assistantes maternelles agréées. Celles-ci accueillent à leur domicile jusqu’à quatre enfants de l'âge de deux mois et demi à quatre ans. Les tout-petits sont accueillis au domicile de l’assistante maternelle. Une à deux fois par semaine, elle emmène les enfants dont elle a la charge au sein des crèches familiales. Cela leur permet de se sociabiliser à travers des activités éducatives au contact d’autres jeunes enfants.

Lorsque les parents choisissent ce mode de garde, ils ne sont pas considérés comme les employeurs. Ils rémunèrent directement l’accueil familial qui reverse ensuite une rémunération à l’assistante maternelle. Ils ne doivent donc pas effectuer les démarches administratives. Ce type d’accueil présente également les mêmes avantages que les crèches collectives (coût et personnel qualifié) tout en disposant de ceux de l’accueil restreint à savoir l’accompagnement personnalisé de l’enfant.

Toutefois, ce mode de garde est difficilement accessible. Les places en crèche familiales sont très limitées et les structures rares.

5. Les crèches municipales, privées, micro et inter-entreprises

Il s’agit de la solution idéale pour les parents salariés. Très prisée par les jeunes parents, elle permet à votre enfant de découvrir la vie en collectivité avec les règles que cela implique.

La crèche demeure la solution la plus complète pour les parents salariés. Qu’il s’agisse d’une crèche municipale, privée, micro-crèche ou inter-entreprises, elles fonctionnent toutes de manière similaire à quelques différences près. Elles sont très demandées par les parents car elles comprennent de nombreux avantages. Dans une crèche, votre enfant apprend en collectivité (plus ou moins réduite selon la structure) au contact d’autres enfants, entouré par des professionnels diplômés de la petite enfance. Les locaux et activités sont adaptés à l’éveil et au bien-être du tout-petit. Disposant d’avantages financiers intéressants, la crèche vous offre un prix personnalisé en fonction de vos revenus. Une demande de place en crèche ouvre également des droits à des aides financières telles que le crédit impôt famille.

mode-de-garde-2-babilou

6. La crèche parentale 

Etablissement géré par des parents, la crèche parentale est soumise aux mêmes normes de fonctionnement et de sécurité que les crèches municipales.

Cette structure, gérée par une association de parents et composée d’un personnel qualifié, permet aux parents de passer plus de temps avec leurs enfants. Toutefois, les parents doivent trouver le temps de s’investir dans la vie de la crèche, ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on est salarié.

7. La halte-garderie

Il s’agit d’une structure municipale ou privée, dirigée par du personnel qualifié, destinée aux enfants dont l’un des deux parents ne travaille pas ou travaille à mi-temps. Elle accueille des enfants jusqu’à 3 ou 6 ans pour quelques heures ou demi-journées.

Ce mode de garde permet aux parents qui ne travaillent pas ou travaillant à temps partiel de trouver une solution d’accueil pour leurs enfants. Cependant, les places sont chères et les horaires stricts.

8. Le jardin d’enfants

Destiné aux enfants de 4 à 6 ans, le jardin d’enfants est dirigé par un éducateur de jeunes enfants qui gère une équipe de professionnels (infirmières, auxiliaires de puériculture et agents de service).

Ce mode de garde est destiné aux enfants ayant dépassé l’âge d’être accueillis en crèche. Il permet une transition douce entre la crèche, la nourrice ou l’assistante maternelle et l’école maternelle. En revanche, pour s’y plaire et continuer à s’épanouir sereinement, votre enfant doit avoir acquis une certaine autonomie.

9. La jeune fille au pair

En échange de la garde de vos enfants, la jeune fille au pair est nourrie, logée et perçoit une indemnisation. Elle vient en règle générale d’un pays étranger et permet à votre enfant d’apprendre une nouvelle langue.

Grâce à la jeune fille au pair, votre famille apprend et partage une langue et une culture différente. Ce mode de garde est très intéressant pour les parents soucieux de l’apprentissage linguistique de leurs enfants. Néanmoins, sachez que la jeune fille au pair vit chez vous et partage votre quotidien. Vous êtes également son patron et devez établir son contrat de travail.

mode-de-garde-3-babilou

Pourquoi choisir la crèche ?

Que vous choisissiez une crèche municipale, privée, une micro-crèche ou encore une crèche inter-entreprises, il s’agit de la solution idéale pour les parents salariés.

Au sein d’une crèche, votre enfant est accueilli par des professionnels diplômés de la petite enfance (Educateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, psychomotriciens…) porteurs d’un projet éducatif. Il a également accès à une structure adaptée à ses besoins de développement et d’éveil. Les crèches permettent aux tout-petits de connaître leurs premiers moments de socialisation en jouant avec d’autres enfants. Flexible, la crèche peut vous apporter une solution de garde régulière, occasionnelle ou d’urgence.

Peu onéreuses, la plupart des crèches sont conventionnées par la CAF et ouvre droit à de nombreuses aides dont le crédit impôt famille (CIF) permettant de réduire vos dépenses de 50%.

Ce qu’il faut retenir

  • Par sécurité, pensez à chercher votre mode de garde le plus tôt possible, idéalement dès le 3ème mois de grossesse
  • Le mode de garde dépend de vos attentes, de vos besoins, de votre situation financière… Mais aussi de l’âge de votre enfant
  • Flexibilité, tarif, disposant de locaux pensés pour le développement et l’éveil des enfants… La crèche propose le mode de garde le plus adapté aux parents salariés