Le métier d'aide auxiliaire de puériculture

Vous souhaitez travailler au contact des enfants ? Découvrez le métier d’Aide auxiliaire de puériculture, un poste au plus proche des tout-petits !

Le profil d’Aide auxiliaire de puériculture

Comme son nom l’indique, l’Aide auxiliaire de puériculture assiste les auxiliaires de puériculture et les éducateurs de jeunes enfants dans leurs tâches quotidiennes (soins, change, repas). Il travaille dans des collectivités territoriales comme les crèches, ou les PMI mais peut aussi exercer en hôpital dans le service maternité, dans le secteur public ou privé.

Être Aide auxiliaire de puériculture, c’est :

  • Assister l’Auxiliaire de puériculture au quotidien,
  • S’occuper des enfants en bas âge,
  • Entretenir l’espace de vie des tout-petits,
  • Veiller à la santé physique et psychique des enfants,
  • Assurer l’hygiène et le confort des enfants,
  • Accompagne les enfants dans leurs apprentissages et leur éveil.

Les qualités et compétences requises pour exercer ce métier sont les suivantes : 

  • Être disponible et avoir le sens de l’écoute
  • Être patient et empathique
  • Avoir un esprit d’initiative et aimer le travail d’équipe
  • Être rigoureux et vigilant.

A savoir que l’Aide AP est parfois appelée Auxiliaire de crèche.

Quelles sont les missions de l’Aide auxiliaire de puériculture ?

Les missions d’un Aide AP diffèrent selon s’il travaille en centre hospitalier ou en EAJE.

Le rôle principal de l’Aide AP en crèche est de s’occuper des enfants et de répondre à leurs besoins fondamentaux, tout en respectant leur rythme, leur développement et la pédagogie éducative de la structure où il exerce.

Ses tâches principales sont les suivantes : 

  • Accueillir l’enfant et les parents,
  • Aider les enfants dans leur quotidien (s’habiller, manger, etc.),
  • Aménager un espace propice à l’éveil et au développement des enfants,
  • Contribuer à l’établissement de la pédagogie éducative,
  • Participer aux activités d’éveil,
  • S’occuper des repas et participer à la surveillance médicale des tout-petits.

Une journée type d’Aide auxiliaire de puériculture s’articule autour des besoins des enfants. Il suit l’auxiliaire de puériculture ou éventuellement l’EJE dans ses tâches quotidiennes :

  • Préparer l’espace pour l’arrivée des enfants
  • Accueillir les enfants et leurs parents
  • Mettre en place et animer les activités en fonction de l’âge et des besoins des enfants
  • S’occuper du change et des soins primaires des enfants
  • Installer et accompagner les enfants pendant leur repas
  • Donner le biberon aux tout-petits
  • Surveiller les enfants pendant la sieste
  • Accueillir les parents le soir et faire les transmissions.

Les missions quotidiennes d’un Aide auxiliaire de puériculture varient en fonction des besoins de l'auxiliaire de puériculture au cours de la journée mais aussi de la période de l’année. 

Découvrir la fiche métier de l’Auxiliaire de puériculture

Quelle formation pour exercer cet emploi ?

Contrairement aux AP qui doivent être titulaires d’un Diplôme d’Etat, il n’existe pas de diplôme spécifique pour être Aide auxiliaire de puériculture. Une formation n’est donc pas nécessaire. La personnalité, la motivation et les expériences antérieures sont les points qui comptent le plus pour être engagé en tant qu’Aide AP. Cependant, certaines entreprises demandent quand même que vous soyez titulaire d’un CAP AEPE (Accompagnant Educatif Petite Enfance) pour exercer ce métier.

Le plus Babilou

Reprise en 2017, Babilou possède l’école d'AP Paul Strauss. C'est l'occasion en tant qu'aide AP, de suivre ce cursus pour devenir Auxiliaire de Puériculture.

Cette école, c'est :

Plus de 200 auxiliaires de puériculture formés chaque année,
Un taux de réussite de 97 %,
La possibilité de poursuivre son parcours professionnel au sein de l’un de nos établissements.
Rejoindre l’école Paul Strauss 

Quelle est la rémunération ?

Le salaire mensuel d’un Aide auxiliaire de puériculture est généralement le SMIC. Mais selon la structure où il travaille, son salaire mensuel peut être majoré de 5 à 10%. 

A son salaire s’ajoutent souvent des avantages sociaux. Ces derniers varient d’une entreprise à une autre. Ces avantages peuvent être :

  • des tickets restaurants,
  • des remboursements en partie des titres de transports,
  • des réductions avec le CSE,
  • une mutuelle d’entreprise,
  • des primes d’ancienneté.

Quelle évolution possible ?

En étant titulaire d’un CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance, un Aide auxiliaire de puériculture a de nombreuses évolutions de carrière possibles. En effet, il peut passer différents concours pour changer de métier Petite Enfance ou évoluer vers une carrière paramédicale :

  • ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles)
  • Auxiliaire de puériculture, en obtenant le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture,
  • Educateur de Jeunes Enfants, en ayant le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants,
  • Aide-soignante pour travailler en milieu hospitalier.

Une Aide Auxiliaire de puériculture peut aussi devenir infirmier en crèche, en passant le Diplôme d’Etat d’Infirmier.

Découvrir le métier d'Éducateur de Jeunes Enfants chez Babilou et le métier d’Infirmier en crèche.