Combien coûte la formation d’auxiliaire de puériculture ?

Vous souhaitez travailler auprès de jeunes enfants ? Vous avez choisi le métier d’Auxiliaire de Puériculture ? La formation se déroule sur 1 an en alternant cours théoriques et pratiques ainsi que des périodes de stage. Découvrez le coût de cette formation ainsi que les moyens de financement possibles.

Le coût de la formation d’auxiliaire de puériculture 

Pour accéder à la formation d’Auxiliaire de Puériculture, il est nécessaire d’avoir au moins 17 ans. Aucun diplôme préalable n'est requis, la sélection se fait sur dossier. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est possible d’intégrer une école préparatoire. Cours théoriques, mise en situation et stage pratique sont proposés au sein de ces établissements. Les cours sont orientés vers les thèmes clés de la formation d'Auxiliaire de Puériculture : hygiène des locaux, activités d’éveil, soins de l’enfant, etc.

En savoir plus sur le métier d’Auxiliaire de Puériculture

La formation d’Auxiliaire de Puériculture se déroule au sein d’un Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture (IFAP). Les frais de scolarités peuvent varier selon le type d’établissement. Le coût total peut s’élever jusqu’à 4 500 euros l’année.

Certains lycées proposent cette formation gratuitement à condition d’avoir le statut d’étudiant et de ne pas avoir mis un terme à ses études depuis plus d’un an.

Les écoles de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP) ou de Marseille proposent également une formation d’Auxiliaire de Puériculture gratuite. Le nombre de place y est limité, il est donc difficile d’y entrer.
 

Les moyens de financement de la formation 

Si vous faites le choix d’intégrer un institut de formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP), il existe cependant des aides financières.

 Si vous effectuez votre formation dans un lycée, vous pouvez bénéficier d’une bourse de l’éducation nationale. Celle-ci est attribuée sur sous conditions de ressources. La bourse d’étude du conseil régional peut également vous aider à financer votre formation. Cette aide est attribuée au cas par cas.

Les demandeurs d’emploi peuvent également bénéficier d’une aide de la Mission Locale (pour les moins de 26 ans) ou de Pôle Emploi via l’ARE (l’allocation d’aide au retour à l’emploi). Pour cela, il est nécessaire d’avoir effectué au moins 4 mois ou 610 heures de travail durant les 28 derniers mois.

Enfin, le congé individuel à la formation (CIF) fait partie des financements possibles. Que vous soyez salarié en poste dans le secteur de la petite enfance ou non, les frais de formation peuvent être partiellement pris en charge par le Fongecif. L’accord de l’employeur et de l'organisme financeur est nécessaire.

Les titulaires du diplôme d’auxiliaire de puériculture peuvent ensuite exercer leur activité au sein d’une organisation privée, d’une crèche publique ou encore d’un établissement de santé.

Avons-nous répondu à votre question ?