Diversification alimentaire : comment s’y prendre avec votre enfant ?

Qu’est-ce que la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire est une période de transition entre une alimentation uniquement lactée et une alimentation mixte avec des aliments solides et du lait.

Idéalement elle se fait entre le 4ème et 6ème mois de l’enfant car c’est la période idéale de tolérance immunitaire et digestive. Durant cette période, vous allez pouvoir en profiter pour introduire un maximum d’aliments différents : légumes, fruits, protéines (viande et poisson, et l'œuf plutôt à la fin de la période) et féculents sous la forme de pomme de terre en particulier.

Pourquoi mettre en place la diversification alimentaire ?

D’un point de vue médical, la diversification alimentaire permet d’entraîner le système digestif de l’enfant à digérer progressivement de nouveaux aliments. Mais cette étape est également importante dans le développement social de votre enfant : donner à manger à un enfant c’est lui apprendre que manger c’est un plaisir et que le repas est un moment convivial, chaleureux et riche en partage.

Par ailleurs, sachez qu’il est important de respecter la tranche d’âge de 4 à 6 mois pour débuter la diversification alimentaire. En effet, l’expérience a montré que, donner des aliments à un enfant avant 4 mois peut augmenter les risques d'allergies mais après 6 mois le lait ne suffit plus à combler les besoins nutritionnels de votre enfant. Il faut donc trouver le bon moment en fonction de ce que vous montre votre enfant durant cette période.

Notons tout de même une nuance pour les enfants allaités : le lait maternel contient des petites particules d’aliments que la mère a mangé et qui passent dans le lait. L’enfant allaité a donc déjà fait un peu de diversification progressivement. Si tel est le cas pour votre enfant, et qu’il n’y a pas de besoin exprimé d’aller vers l’alimentation solide, vous pouvez attendre 6 mois.

Les astuces pour la mettre en place au quotidien avec votre enfant

  • Vous allez commencer la diversification alimentaire surtout quand votre enfant va vous montrer qu’il a envie : il va commencer à regarder ce qu’il y a dans votre assiette et s’intéresser à vos repas.
  • Au tout début, préférez des toutes petites quantités d’aliments que vous allez progressivement augmenter. Cela permet à son intestin de s’habituer à digérer en douceur.
  • Généralement, il est préférable de commencer par les légumes avant les fruits. Les légumes sont plus difficiles à introduire si l’enfant a commencé par les fruits et leurs goûts sucrés.
  • Sachez, qu’il n’y a pas de restrictions sur le type d’aliments à donner à votre enfant. Vous pouvez lui proposer tout ce qui vous fait plaisir, mis à part les légumineuses (lentilles, fèves…) qui sont à éviter avant 18 mois car l’intestin de l’enfant n’est pas assez mature avant cet âge.
  • Tous les aliments peuvent être proposés à votre enfant dès lors qu’il n’y a pas de sucre ni de sel ajouté. L'enfant a une appétence naturelle pour le sucre et le sel. Si vous lui en proposez, il mangera au-delà de ses besoins.
  • Concernant les quantités, jusqu’à 1 an, il n’y a aucune restriction. L’objectif est de faire découvrir les goûts et faire comprendre à l’enfant qu’il peut prendre du plaisir à manger. Il vous fera comprendre lorsque c’est assez pour lui.
  • Si votre enfant refuse un aliment, n’insistez pas. Reproposez-lui quelques jours après, pour lui laisser le temps de le toucher, goûter, sentir. En moyenne il faut proposer jusqu’à 10 fois un aliment à un enfant pour qu’il apprenne à l’aimer.

Quelle que soit votre manière d’introduire les aliments dans l’alimentation de votre bébé, n’oubliez pas que le lait reste l’alimentation de base de votre enfant jusqu’à 1 an : au moins 500 ml par jour.

Visionnez toutes nos vidéos

S'abonner à BABILOU

Ces contenus peuvent vous intéresser

Le chocolat et les enfants

Le chocolat et les enfants

Les fêtes de Pâques sont passées et beaucoup d’enfants ont sûrement plusieurs semaines de chocolat en réserve. Gourmandise favorite de beaucoup d’entre eux, l’idéal est évidemment d’en consommer de
Lire l'article