Comment prévenir les accidents domestiques ?

En ce temps de confinement, vous passez la majeure partie de votre temps chez vous. Les risques d'accidents domestiques sont donc plus élevés. Découvrez quelques astuces pour limiter les risques au maximum pour vous et votre famille.

Permettre à l'enfant d'explorer en toute sécurité

Le jeune enfant a une curiosité naturelle, un besoin d’expérimenter, de se saisir de tout ce qui est à sa portée, de le mettre à la bouche… Ce ne sont pas des bêtises mais bien un besoin nécessaire pour son développement. Il est donc important de sécuriser votre habitation pour permettre à votre enfant d’explorer, de se développer et de jouer en toute sécurité.

Si vous êtes en télétravail, aménagez-vous des plages ou vous serez pleinement disponible pour votre enfant qui a également un grand besoin d’échanges et de communication. Et pendant vos temps de travail, aménagez un espace de jeu sécurisé, proche de vous, et idéalement face à vous pour garder le contact visuel.

Organiser votre maison en pôles de jeu

Les chutes

Première cause d’accidents domestiques, et ce dès le plus jeune âge, les chutes sont très fréquentes chez les enfants. Afin d'éviter de prendre des risques :

  • Un enfant se retourne dès 3, 4 mois. Sur la table à langer, gardez une main sur votre enfant, cela assurera sa sécurité.
  • En chaise haute, privilégiez une sangle qui passe entre les jambes de votre enfant pour éviter qu’il ne glisse.
  • Pour les enfants qui sont en phase d'acquisition de la marche ou qui l’ont acquise, n'oubliez pas qu'elle est maladroite au début. Marcher peut vite devenir courir. Essayez donc de revoir votre aménagement en poussant les meubles plus bas que la taille de votre enfant et avec des angles saillants contre les murs. Cela lui permettra de bouger, sauter ou courir en toute sécurité. Vous pouvez en profiter pour les positionner devant les prises électriques libres.
  • Idéalement, collez des protections d’angle sur les meubles ou les murs avec des arrêtes saillantes. Vous pouvez aussi les fabriquer vous-même : du scotch ou du tissu épais comme un gant de toilette suffisent. Ce ne sera pas très esthétique mais efficace !

La noyade

Pensez à sécuriser tous les plans d’eau de votre jardin si vous en avez un, y compris les mares ou les bassins à poissons. Mais ce risque concerne surtout la salle de bains. Un jeune enfant assis dans un bain, même s’il y a peu d’eau, peut basculer en avant ou arrière et n’aura pas la force musculaire pour se relever. Evitez donc de le laisser seul, même quelques instants.

Les brûlures

Autre cause d'accident fréquente, les brûlures ! La cuisine est bien évidemment une pièce à hauts risques. Pensez à fermer la porte de cette pièce si vous n’y êtes pas. Si vous avez une cuisine ouverte, vous pouvez par exemple marquer au sol une limite avec du scotch de couleur et expliquer à votre enfant qu’il ne doit pas la franchir sans vous.

Il vous faudra sûrement répéter de nombreuses fois cette consigne et rester vigilant. Expliquer et parler à votre enfant, même très jeune, est essentiel : « La porte du four est interdite, c’est chaud » !

Et n'oubliez pas d’orienter les manches des casseroles ou des poêles vers le mur pour ne pas les laisser dépasser et susciter la curiosité de votre enfant.

Concernant le repassage, privilégiez les moments ou votre enfant dort. Débranchez et rangez le fer après chaque utilisation, il peut être dangereux chaud comme froid.

Les intoxications

Il est important que les produits ménagers et médicaments soient mis hors de portée des enfants, en hauteur ou dans des placards fermés. N’hésitez pas à faire le tour de votre maison pour vous assurer que rien n’est accessible.

En ce moment, il est encore plus conseillé de laver les fruits et légumes. Un lavage/trempage dans l’eau courante suffit mais vous pouvez également les laver avec du bicarbonate de soude alimentaire ou du vinaigre dilué dans l’eau. Vous en trouverez facilement en grande surface ou en pharmacie. Veillez à ne pas utiliser d’autres produits comme de l’eau de javel, même diluée.

Pour permettre à votre enfant de jouer sans risque d'intoxication, vous pouvez aussi choisir de fabriquer vous-même votre peinture ou votre pâte à modeler. Votre enfant pourra alors les mettre à la bouche sans aucun danger.

Découvrir nos recettes

Enfin, pour éviter tout risque de suffocation, Il vous faudra peut-être temporairement revoir l’emplacement de vos petits bibelots. Et si vous avez des enfants plus grands, éviter les jeux avec petites pièces pendant les temps de jeux en commun ou dans un même espace.

Evaluer les risques

Pour évaluer beaucoup de ces risques, vous pouvez vous mettre à la hauteur du regard de votre enfant, vous aurez ainsi une vision plus claire des éventuels dangers présents dans son champ d'action.

N’oubliez pas, l’enfant est curieux par nature, il veut faire des expériences, motrices, sensorielles (qui passent souvent par la bouche), et même s’il n’a pas encore acquis la parole, expliquez-lui, verbaliser les limites ou les interdits. C’est par la répétition qu’il apprend.

Visionnez toutes nos vidéos

S'abonner à BABILOU

Ces contenus peuvent vous intéresser

babilou-sommeil

Le sommeil du tout-petit

Le sommeil est un besoin vital pour la santé, le développement de l’enfant, sa gestion des émotions, son appétit… Dormir aide à grandir, à mémoriser et à se développer. La physiologie du sommeil de l
Lire l'article