Douleurs au ventre pendant la grossesse : comment les soigner ?

Une grossesse vient souvent avec son lot de désagréments : fatigue de grossesse, brûlure d’estomac pendant la grossesse… Les douleurs au ventre en font partie. Même si, le plus souvent, elles sont bénignes, vous devez toujours rester alerte. Mais qu'est-ce qui provoque ces douleurs chez la femme enceinte, et comment les soigner ? Obtenez les réponses à vos questions avec Babilou.

 

Douleur au ventre : un mal incontournable durant la grossesse

Une fois l'ovule implanté dans votre utérus, vous allez vivre de nombreux bouleversements dus aux hormones. Ainsi, dès le premier trimestre de grossesse, vous pouvez souffrir de douleurs au ventre. C'est notamment le cas lors de l'implantation de l'ovule fécondé, période durant laquelle vous pouvez également souffrir de crampes au niveau du bas-ventre. Les douleurs disparaissent souvent assez rapidement. Elles peuvent s'accompagner de légers saignements vaginaux et de pertes.

Les douleurs ligamentaires normales résultent le plus souvent de la pression exercée par l'utérus qui grandit au fur et à mesure de l'avancée de votre grossesse. Elles ne doivent pas vous inquiéter. Au moindre signe, mieux vaut cependant vous rapprocher immédiatement de votre médecin traitant. Ne perdez pas de temps si les douleurs s'accompagnent de fièvre, de nausées, de vomissements, d'une miction douloureuse ou de pertes anormales.

 

Douleurs au ventre pendant la grossesse : des causes variées

Des douleurs au ventre durant la grossesse peuvent présager de nombreuses pathologies :

  • Des problèmes digestifs et intestinaux : il n’est pas rare que la femme enceinte ressente des brûlures d’estomac et souffre de constipation. L’estomac est, en effet, compressé par l’utérus qui augmente progressivement de volume. Cela favorise les remontées acides et occasionne généralement une sensation d’inconfort, provoquant souvent une insomnie de grossesse ;
  • Des infections urinaires : elles engendrent des douleurs pelviennes intenses dues à un relâchement des muscles à ce niveau. L'urine va stagner dans la vessie. Cela va favoriser l'accumulation de germes à l'origine de l'infection urinaire et entraîner une sensation de brûlure à chaque miction ;
  • Un risque de fausse couche : si les douleurs sont associées à des crampes abdominales pendant le premier trimestre, une fausse couche est à craindre ;
  • Une grossesse extra-utérine : au lieu de se fixer dans l’utérus, l’œuf s’est niché sur un ovaire ou sur une trompe de Fallope. Une grossesse ectopique entraîne des douleurs intenses dans le bas-ventre ainsi que des saignements ;
  • Un accouchement précoce : les contractions utérines, de plus en plus fréquentes, mais non douloureuses, apparaissent pendant le dernier trimestre de grossesse. De fortes douleurs peuvent présager un accouchement prématuré. Dès le début de votre grossesse, vous avez tout intérêt à apprendre comment reconnaître une contraction.

 

Douleurs au ventre pendant la grossesse : quel traitement ?

Pour soulager les maux de ventre inoffensifs causés par un bébé qui prend de plus en plus de place dans votre utérus, vous devez vous relaxer. Prenez un bain chaud pour détendre votre corps. Des exercices de respiration doux apaisent les douleurs suivies de crampes abdominales. L’arrêt de certains aliments interdits pendant la grossesse agit aussi efficacement contre les douleurs au ventre provoquées par un problème digestif.

Qu’elles siègent dans le haut ou dans le bas du ventre, les douleurs intenses survenant au cours de la grossesse nécessitent de consulter en urgence. Le médecin va procéder à un diagnostic pour identifier la pathologie en cause. Une échographie permet de vérifier l'état de santé du fœtus. Il proposera une solution thérapeutique en se basant sur les résultats de l'examen clinique. Selon la nature du mal, des antibiotiques, des antalgiques, des séances de kinésithérapie ou d'ostéopathie, peuvent être prescrits. Une hospitalisation peut aussi être demandée si le pronostic vital de la mère ou celle du fœtus est engagé.

Besoin d’en savoir plus sur les maux de grossesse ? N’hésitez pas à contacter notre équipe qui se fera un plaisir de vous donner plus d’informations sur le sujet.

Avons-nous répondu à votre question ?