Quels sont les aliments interdits pendant la grossesse ?

Une femme enceinte doit suivre un régime alimentaire sain et équilibré pour assurer la vitalité et le développement de son enfant. Ses repas quotidiens doivent être complets et riches en oligo-élément tels que l’iode, le magnésium et le sélénium. 

Toutefois, certains aliments contiennent des substances toxiques, susceptibles de nuire à la santé de votre bébé. C’est pourquoi il est important de faire une liste des aliments interdits pendant la grossesse

Babilou vous recommande aussi fortement de consulter un médecin, car cet article ne doit pas se substituer aux conseils médicaux de spécialistes.

 

Focus sur les principaux aliments interdits pendant la grossesse


Pendant la grossesse, certains aliments sont à proscrire pour éviter de contaminer bébé. 

On note notamment :

  • l’alcool ;
  • le tabac ;
  • les drogues ;
  • les fromages au lait cru ;
  • les fromages à pâte molle (camembert) ;
  • les poissons et viandes crus ou fumés : sushis, carpaccios ;
  • certains poissons contenant souvent beaucoup de mercure : merlan, espadon ;
  • les crustacés et coquillages crus.

Évitez également les abats (rognons, foie), car ils sont riches en vitamine A et peuvent contenir des substances nocives. Sachant qu’une consommation excessive en vitamine A peut provoquer de nombreux désagréments chez votre bébé :

  • des troubles de la croissance et oculaires ;
  • des lésions cutanées ;
  • des maladies hépatiques (stéatose, cirrhose hépatique).

 

Quels sont les aliments autorisés, mais avec limite ?


Avant votre accouchement, vous devez réduire la consommation de certaines boissons non alcoolisées contenant de la caféine comme le thé noir/vert, le café ou le coca. Pour votre bien-être et celui de votre bébé, ne dépassez pas 3 tasses de café par jour. 

Outre les fromages au lait pasteurisé sans croûte, vous pouvez consommer certains aliments d’origine animale à condition de les cuire à cœur :

  • viande et poissons bien cuits ;
  • jambon blanc ;
  • fruits de mer cuits ;
  • œufs durs et en omelette.

Quant aux fruits et légumes non cuits, ils doivent être soigneusement lavés et pelés avant d’être consommés pour éviter une éventuelle infection.

 

Attention aux produits alimentaires crus d'origine animale


Vous devez prendre beaucoup de précautions pendant votre grossesse, et votre alimentation doit faire l’objet d’une surveillance attentive. En effet, certains produits alimentaires crus d’origine animale peuvent provoquer des infections alimentaires :

  • charcuterie : jambon cru, pâté, rillettes, saucisson, salami ; 
  • viande crue : steak tartare, rosbif ;
  • œufs peu ou pas cuits : mayonnaise, œuf à la coque ;
  • produits laitiers à base de lait cru.

La consommation de ces produits pendant la grossesse favorise les changements hormonaux. Le système immunitaire de la future maman s’affaiblit, ce qui la rend plus vulnérable à des infections bactériennes comme :

  • la listériose : provoquée par des bactéries appelées « listeria », cette maladie infectieuse peut déclencher un accouchement prématuré ou d’un mort-né ;
  • la toxoplasmose : elle est causée par des parasites contenus dans la viande crue et peut entraîner une fausse couche, surtout pendant les 3 premiers mois de grossesse.

 

Que faut-il prévoir après votre accouchement ?


Après l’accouchement jusqu’aux six semaines de vie du nourrisson, les parents passent des moments assez difficiles que l’on appelle « période post-partum ». Entre la fatigue, les insomnies et les tâches ménagères, la vie des futurs parents n’est pas de tout repos.

Quoi qu’il en soit, une période de récupération s’impose. Organisez-vous et prenez le temps de prendre soin de vous. Prévoyez quelques activités physiques et privilégiez une alimentation équilibrée et variée : riche en minéraux, en vitamines et en fibres.

À partir de ses 18 mois, votre bébé sera de plus en plus autonome. Il n’aura plus peur de se séparer de vous et commencer à prononcer ses premiers mots. Dès lors, vous pourrez l’inscrire à une crèche pour favoriser son éveil et l’accompagner dans son développement.

Chez Babilou, nous mettons à votre disposition une équipe de professionnels de la petite enfance pour accompagner votre enfant dans sa croissance. Notre entreprise est présente dans une dizaine de pays depuis 2003, vous assurant ainsi une haute qualité éducative.

Nous sommes un réseau de crèches inter-entreprises présent dans plusieurs métropoles françaises telles que Lyon, Rennes, Nantes ou Paris. D’autres établissements sont disponibles à Marseille, à Nice ou à Toulouse.

Si vous souhaitez offrir un accompagnement sur mesure à votre nourrisson, nos micro-crèches n’accueillent que 10 enfants par structure.

Avons-nous répondu à votre question ?