Comment obtenir son diplôme d'auxiliaire de puériculture avec un bac ASSP ?

Le secteur de la petite enfance recrute des professionnels dans toute la France. Alors, si vous souhaitez vous orienter vers une formation dans ce domaine après l’obtention de votre bac pro, voici comment obtenir son diplôme d’auxiliaire de puériculture avec un bac ASSP.

Auxiliaire de puériculture : une formation allégée pour les titulaires d’un bac pro ASSP

Les titulaires de certains baccalauréats professionnels et notamment du BAC pro ASSP (Accompagnement, soins, services à la personne) peuvent bénéficier d’un allègement des matières durant leur formation d’auxiliaire de puériculture. En effet, si vous possédez un bac pro ASSP, vous pouvez intégrer un IFAP (institut de formation des auxiliaires de puériculture) en étant dispensé de certains modules de formation. Il en est d'ailleurs de même pour les titulaires du bac pro SAPAT (services aux personnes et aux territoires). Vous devrez également effectuer 18 semaines de stage clinique (contre 24 semaines pour les étudiants qui ne sont pas titulaires de ce bac pro). Une fois la formation d'environ 10 mois terminée, vous obtenez le diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture (DEAP).

L’admission en formation pour les non titulaires du bac ASSP

Pour les non titulaires du bac pro ASSP, la seule condition obligatoire pour intégrer un IFAP est d’être âgé d’au moins 17 ans au moment de l’entrée en formation. Il n’est donc pas nécessaire de disposer du baccalauréat. Une fois le dossier sélectionné, le candidat peut débuter la formation de 10 mois composée de 8 modules théoriques ainsi que de 6 périodes de stage.

Le métier d’auxiliaire de puériculture peut s’exercer dans différents établissements : crèche, centre de PMI et milieu hospitalier. Le travail de l’auxiliaire de puériculture consiste à apporter des soins d’hygiène et de confort aux jeunes enfants (change, alimentation, sieste, etc.). Il comprend également l’organisation d’activités d’éveil durant la journée ainsi que l’entretien des tapis, jouets et autres matériels utilisés par les enfants.

L’auxiliaire de puériculture travaille en équipe avec les autres professionnels de la petite enfance. Son rôle est également d’apporter des conseils sur la parentalité aux familles. Durant sa carrière l’auxiliaire de puériculture peut également envisager une reprise des études pour obtenir un diplôme d’infirmier ou de sage-femme. Ces deux diplômes permettent ensuite de se présenter au concours de puéricultrice pour effectuer la formation d’un an qui délivre le DEP (diplôme d'état de puéricultrice). Les puéricultrices prennent soin de la santé des enfants mais également de leur développement social, cognitif et moteur.

Avons-nous répondu à votre question ?