Comment accompagner son enfant vers plus d’autonomie dans le jeu ?

s'occuper tout seul_babilou

Apprendre à jouer seul est une compétence comme les autres que votre enfant doit acquérir. Vous apprécierez le fait que votre tout-petit s’occupe un petit peu tout seul, même le temps de quelques minutes, notamment les jours où il faut passer plus de temps à l’intérieur. Découvrez tous nos conseils pour encourager les tout-petits à s’occuper (un peu) seuls

Accompagner votre enfant pour l’aider à se sentir confiant  

Pour apprendre à jouer seul, l’enfant a souvent besoin d’être accompagné par un adulte au départ : « Aide-moi à faire tout seul » disait Maria Montessori : l’enfant doit découvrir le monde par lui-même. Pour cela, se sentir en confiance est primordial. L’enfant a besoin de prendre confiance en lui, et de sentir en même temps qu’il peut compter sur ses proches en cas de besoin.

Les enfants apprennent beaucoup par l’imitation : paradoxalement, en jouant avec lui, vous lui apprenez à jouer seul ! Montrez-lui comment jouer pour qu’il continue sans vous. La première fois, faites un jeu avec lui du début à la fin (un puzzle par exemple ou une tour de cubes). La fois suivante, expliquez-lui que vous êtes à côté et qu’il peut jouer tout seul, mais que vous êtes là, tout proche, et qu’il peut vous demander de l’aide s’il en a besoin. Petit à petit, il gagnera en autonomie et petit à petit apprendra à s’occuper seul, ce que vous apprécierez, notamment les jours d'hiver où il est parfois plus difficile qu'en été de varier les propositions ludiques et les sorties (il est important de sortir dehors un peu tous les jours même en hiver).

S'occuper tout seul babilou

Favoriser le sens de l’initiative tout en restant à proximité 

Après avoir montré à votre enfant comment jouer à un jeu, laissez-le faire tout en restant à proximité, pour que l’enfant se sente en sécurité affective.  
Votre présence physique et votre voix suffisent à le rassurer. Votre proximité lui apporte ainsi la sécurité dont il a besoin pour se lancer seul. Vous pouvez alors vous installer dans la même pièce, lui jouant seul de son côté, vous faisant ce que vous avez à faire du vôtre.  
Encourager votre enfant lui permettra de prendre plus facilement confiance en lui et de persévérer dans ses expérimentations. Jouer tout seul développe le sens de l’initiative de l’enfant.

Donner du sens à votre enfant et l’encourager 

Lui demander de faire quelque chose en lui expliquant pourquoi est valorisant et lui permet de s’engager dans l’activité. 

  • Demandez-lui de faire une activité créative (dessin, peinture, …) pour l’un de ses proches 
  • Suggérez-lui de faire une construction (tour de Kapla, maison en Lego, …) que toute la famille ira voir avant le repas.  

N’oubliez pas que votre enfant ne vas pas être capable de s’occuper seul pendant des heures et qu’apprendre à jouer seul ne va pas se faire du jour au lendemain. Laissez-lui le temps et encouragez-le dans ses prises d’initiatives (même s’il a mis du désordre dans la chambre pendant qu’il jouait, c’est d’ailleurs tout l’intérêt !). 
 

Faire des propositions ludiques qui peuvent être détournées 

Quel jeu pour jouer seul proposer à votre enfant ? Il est important de mettre à disposition de l’enfant des jeux adaptés à son âge et ses besoins : ni trop facile, pour ne pas lasser votre tout-petit, ni trop dur, pour ne pas le décourager. Un jeu trop compliqué risquerait par ailleurs de rendre votre enfant dépendant d’un proche plus âgé.

Pensez aussi au fait que si le jouet a une utilisation déterminée, l’enfant aime donner vie à son univers, avec des objets dont il détourne la fonction première. Un enfant peut s’amuser avec un rien !

Mettez dans un bac (encore mieux, une malle aux trésors !) des objets du quotidien que votre enfant vous voit utiliser (tupperware, couvercle de casserole, cuillère en bois…). Il risque d’être occupé pour un long moment par ses objets qu’il sera heureux de manipuler. Vous pouvez aussi lui proposer des objets ou que vous n’utilisez pas (ruban, petite boite à bijoux, salière vide …) et que votre enfant pourra découvrir avec curiosité.

Laisser votre enfant s’ennuyer

Si votre enfant ne sait pas à quoi jouer et s’ennuie, ne vous inquiétez pas : l’ennui et l’absence de règle favorisent la créativité de l’enfant et développent ses compétences. « L’enfant n’est pas un vase qu’on remplit, mais une source qu’on laisse jaillir » disait ainsi Maria Montessori
L’ennui est donc constructif : ne rien faire, c’est laisser l’esprit libre de vagabonder. L’ennui libère l’imagination de votre enfant. C’est d’ailleurs souvent dans les moments d’ennui que naissent les meilleures idées de jeux !
 

Laissez un nombre réduit de jouets à portée de main de l’enfant

Pour favoriser l’autonomie de votre enfant et l’encourager à jouer seul, il est important de mettre en place un cadre adapté à ses besoins. Vous pouvez ainsi adapter sa chambre en disposant ses jouets à portée de main, de préférence en nombre réduit, et l’aider à les trier par couleur, par taille ou par type de jouet. Il sera plus facile pour votre tout-petit de les trouver de cette manière. 
En mettant un nombre réduit de jouets à sa portée, votre enfant décide plus facilement avec quel jouet il veut s’amuser. Cela l’aide aussi à focaliser son attention sur un jeu et à se concentrer sur une activité.