Quel régime alimentaire une femme enceinte doit-elle suivre ?

Une femme enceinte doit adopter une alimentation à la fois saine, variée et équilibrée. Si certains aliments comme les compléments vitaminiques sont recommandés, d’autres sont déconseillés, voire interdits. Il est donc essentiel de les connaître pour respecter un régime alimentaire adapté à la grossesse.

 

Comment doit s’alimenter une femme enceinte ?

Hormis quelques spécificités importantes, l’alimentation d'une femme enceinte s’apparente à celle de tout le monde. Fruits et légumes, poisson, viande, produits laitiers, matières grasses, pain… Vous devez manger de tout, mais sans excès. 

Prenez un goûter et respectez les heures de repas. Cela évitera les repas copieux et le grignotage excessif. À noter que la prise de poids pendant la grossesse est en moyenne comprise entre 9 et 12 kg. 

Votre médecin peut vous donner des conseils personnalisés pour adapter votre régime alimentaire en fonction de votre état de santé. Il peut vous prescrire des compléments sous forme de comprimés ou d’ampoules pour éviter les carences. 

Bien que vous ayez le droit de tout manger ou presque, et selon vos envies, les aliments, comme la viande et le poisson, doivent être bien cuits pour éviter la listériose. Celle-ci peut entraîner une méningite néonatale ou une fausse couche. Ce n’est donc pas bon pour votre enfant. Enfin, l’alcool, les cigarettes et les sucres sont à proscrire.

Ces conseils ne sont pas exhaustifs et ne substituent pas à un avis médical.

 

Qu’est-ce qu’il faut manger pendant la grossesse ?

Les légumes et les fruits tiennent une place importante dans le régime alimentaire d’une femme enceinte. S’y ajoutent les aliments à grains entiers et les aliments protéinés.

Les fruits et légumes

Si les fruits et légumes sont essentiels, c’est qu’ils contiennent des minéraux, des vitamines, des fibres et de l’eau. Faibles en calories, ils aident cependant à atteindre le poids recommandé lors d’une grossesse. Si possible, privilégiez les légumes verts. Idéalement, préférez la cuisson au four ou à la vapeur. Vous pouvez aussi les faire sauter dans de l’huile d’olive pour conserver leur valeur nutritive. Pour les fruits, consommez-les en entier. Les jus ne contiennent que peu de fibres. 

Les aliments à grains entiers

Il s’agit, entre autres, du pain, des pâtes alimentaires, du quinoa, du gruau, du riz, etc. Ces aliments à grains entiers doivent occuper environ le quart de votre assiette. Ils apportent de l’énergie et contiennent plusieurs vitamines et minéraux. Leurs fibres aident à la digestion et préviennent ainsi la constipation. Bien que les biscuits et les pâtisseries soient d’autres sources de céréales, ils renferment une grande quantité de sucre et de gras. Il est donc important de les consommer avec modération. 

Les aliments protéinés

Il s'agit d'aliments qui fournissent du bon gras, et plusieurs minéraux et vitamines, dont la vitamine D, la vitamine B12, le calcium et les protéines. Ils regroupent les lentilles et autres légumineuses, les œufs, les graines, le beurre d’arachide, le poulet, les poissons gras, les produits laitiers… À chaque repas, assurez-vous qu’ils occupent le quart de votre assiette.

Les graisses et les huiles

Utilisez au moins deux types d’huiles pour profiter de gras différents. Par exemple, mettez de l’huile d’olive dans vos vinaigrettes et de l’huile de colza pour cuire les aliments dans la poêle. 

 

Qu’est-ce qu’il ne faut pas manger ?

La prise de certains aliments peut être risquée quand vous avez un bébé dans le ventre. C’est le cas des œufs crus et de tous les plats qui en contiennent. Évitez également les produits laitiers non pasteurisés comme les fromages au lait cru. Les fromages à pâte molle sont aussi à proscrire. En outre, la viande rouge, la volaille, les poissons et les fruits de mer ne sont pas bons pour la future maman lorsqu’ils ne sont pas assez cuits. Il en est de même pour les charcuteries non séchées et les viandes préparées. Et bien sûr, évitez les boissons fortes comme le café et l’alcool

En somme, le régime alimentaire à suivre pour une femme enceinte doit tenir compte des besoins et des intolérances du bébé. Bien entendu, l’idéal est de demander conseil à un médecin.

Découvrez d'autres articles concernant :

Avons-nous répondu à votre question ?