Quelles sont les règles de bonne conduite avec un bébé dans le ventre ?

La grossesse est, sans conteste, une période délicate, autant pour les futurs parents que pour leur entourage. Pour que celle-ci se déroule le plus sereinement possible, plusieurs règles de bonne conduite peuvent être prise en compte. 

 

Au sujet de l’alimentation, quelles sont les prescriptions ?

Une femme enceinte doit faire attention à sa nourriture. La raison est simple. Celle-ci est essentielle pour le bon développement du bébé dans le ventre, mais aussi de la bonne santé de la mère. Ainsi, quelques conseils importants sont à prendre en considération durant le temps de la grossesse.

Planifier le régime à suivre

Il est conseillé de varier la nourriture afin de combler tous les besoins nutritionnels de la mère et du bébé. Seulement, cette liberté ne signifie pas que tout est permis. Bien au contraire, le bon développement du fœtus exige une alimentation saine et équilibrée. Pour s’en assurer, mettre en place un régime adapté est une solution. Celui-ci doit comprendre différents types d’aliments : légumes, fruits, produits laitiers, etc. L’objectif est entre autres d’avoir un bon apport en nutriments (zinc, fer, vitamine, acides gras…). 

Instaurer des habitudes de consommation

Ce point est important pour éviter les excès. Par exemple, la maman doit rester raisonnable dans la consommation de poisson, car cet aliment présente souvent un fort taux de mercure, pouvant être dangereux pour le développement de votre bébé in utéro. 

Même idée pour les aliments contenant de la caféine et du lactose. Le premier, consommé en excès, peut provoquer des palpitations pour la mère et pour votre bébé. Le second peut entraîner des problèmes d’intolérance en cas de surconsommation.

 

Les activités sportives : quelles sont les possibilités ?

Durant sa grossesse, une femme peut, sauf avis contraire du médecin, s’adonner à diverses activités physiques bénéfiques pour elle et son bébé. 

Faire de la marche

La marche est une activité physique qui apporte plusieurs avantages. L’un d’eux est l’amélioration de la circulation sanguine, surtout au niveau des membres inférieurs. C’est particulièrement recommandé contre le symptôme des jambes lourdes.

Essayer la natation 

Les bienfaits de cette activité se ressentent au niveau des articulations et du dos. L’eau a un effet massant particulièrement relaxant pour le corps. De plus, les activités aquatiques favorisent aussi une bonne activité cardiaque.

Découvrir le yoga

Cette occupation est particulièrement recommandée quand la grossesse est à un stade avancé. Ses points positifs incluent l’évacuation du stress et la relaxation de votre corps ainsi que de votre esprit. Les mouvements effectués lors des séances peuvent aider à lutter contre la fatigue de grossesse et à préparer l’accouchement.

 

Le suivi médical : à ne pas omettre

Respecter un suivi médical périodique est important pour une femme enceinte. C’est essentiel pour contrôler le développement de l’enfant dans le ventre, de l’embryon jusqu’à la naissance du bébé. Il est notamment possible d’entendre les battements de son cœur et de surveiller sa position à l’intérieur de l’utérus. Normalement, un bébé en excellente santé a tendance à bouger beaucoup : il donne des coups de pieds et gesticule dans le ventre de sa maman. Ces coups et mouvements sont normaux, même si certains peuvent provoquer des douleurs.

À travers l’échographie, on peut voir le fœtus qui se développe, son cœur qui bat ou encore la formation des différentes parties de son corps : la tête, le corps, les bras, les mains, les pieds, etc. C’est souvent un moment magique pour de nombreuses femmes enceintes.

Le pédiatre peut aussi suivre la santé de la mère en effectuant des analyses sanguines et uriques. En effet, c’est une autre garantie au bon déroulement de votre grossesse. Dans certains cas, il arrive que de petits soucis de santé surviennent. Face à cela, le pédiatre pourra réagir efficacement afin d’éviter les impacts négatifs sur la santé de l’enfant. D’où l’importance d’effectuer des contrôles médicaux pour voir l’évolution du fœtus et éviter tout risque de complications (étouffement avec le cordon ombilical, perte de liquide amniotique…).

Consultez d'autres articles :

Avons-nous répondu à votre question ?