Se former en École de puériculture

Se former en école de puériculture : un mode d’apprentissage reconnu

Les écoles de puériculture offrent des formations  pour travailler en crèche, aussi bien en apprentissage qu’en formation initiale et continue. Tout dépend du profil de chaque candidat. Découvrez le parcours à suivre pour devenir auxiliaire de puériculture si vous passez par les écoles de puériculture en France.


Choisir son école de puériculture pour travailler dans la petite enfance

Différents établissements proposent des études liées à la petite enfance et notamment à la puériculture. C’est par exemple le cas des lycées qui proposent une formation gratuite à condition d’être scolarisé au moment des inscriptions ou sorti du système scolaire depuis moins d’un an. Les hôpitaux publics, s’ils sont CHU, assurent quant à eux une formation payante. Cependant elle peut être gratuite dans les hôpitaux de Marseille et de Paris via l’Assistance Publique

Le candidat au métier d’auxiliaire de puériculture peut également se former au sein d’instituts publics ou privés tels que l’IFSI (Institut français de soins infirmiers) ou la Croix Rouge. Enfin, les organismes de formation professionnelle tels que le Greta ou le centre de formation des apprentis (CFA) offrent des formations principalement dédiées aux salariés ou aux demandeurs d‘emploi. Choisir votre école de puériculture dépend donc de votre parcours et de votre profil. 

Il convient également de faire votre choix selon votre situation géographique ainsi que de votre projet pédagogique. En effet, si vous souhaitez effectuer des stages en pouponnière ou en PMI (protection maternelle et infantile), il convient de vous assurer que des établissements de ce type se trouvent à proximité de votre école de puériculture.


Comment intégrer une école de puériculture ?

Tous les candidats doivent se soumettre à ces épreuves de sélection sauf dans l’une des situations suivantes :

  • S’ils disposent d’un diplôme de niveau 4 délivré en France (niveau baccalauréat)
  • S’ils disposent d’un diplôme de niveau V du secteur sanitaire et social délivré en France (CAP/BEP)
  • S’ils disposent d’un diplôme étranger équivalent à un niveau universitaire dans le pays dans lequel il a été obtenu
  • S’ils étudient en 1ère année en IFSI mais qu’ils ne sont pas admis en 2ème année

Dans ce cas, les candidats sont dispensés de l’épreuve de culture générale. Après l’obtention du concours, il convient de déposer un dossier pour intégrer une école de puériculture. Grâce à des stages, des travaux dirigés et des enseignements théoriques vous obtiendrez alors votre diplôme DEAP en moins d’un an. Vous pourrez ensuite exercer en maternité ou en crèche au sein d’une équipe de professionnels de la petite enfance chargés des soins, de la santé et de l’éveil des jeunes enfants.

Avons-nous répondu à votre question ?