Changement d’heure : comment accompagner votre enfant ?

lit-bas-sommeil-enfant-babilou

Cet hiver encore, nous changeons d’heure ! Dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019, les aiguilles reculeront d’une heure. Si le passage à l’heure d’hiver a peu d’impact sur les adultes, cela peut parfois être déstabilisant pour les jeunes enfants. Découvrez pourquoi et comment accompagner cette transition en douceur avec votre tout-petit.

Changement d’heure : Quels impacts sur les enfants ?

La transition du changement d’heure est vécue de manière individuelle pour chaque personne, que l’on soit un enfant ou un adulte.
Chez l’enfant, les habitudes, les repères et le respect du rythme de sommeil sont importants pour qu’il puisse se sentir en sécurité dans son environnement.  Lorsqu’il perd ses repères et ses habitudes, cela peut engendrer des troubles temporaires. C’est pourquoi il est préférable de prévenir le changement d’heure et préparer les enfants à cette transition, en fonction de leurs âges.

  • Avant 6 mois, l’impact reste bénin pour des raisons physiologiques : le nourrisson n’a, en général, pas encore adopté un rythme circadien, c’est-à-dire sur 24 heures, comme l’adulte. Les cycles de sa journée sont déterminés par les événements qui rythment la vie d’un nourrisson, comme les repas, les moments de repos et les heures d’éveil.
  • Après 6 mois, l’enfant commence à s’habituer au rythme acquis au sein de son environnement familial. Le changement d’heure peut alors avoir des effets sur l’humeur, le sommeil ou l’appétit de l’enfant. Pour les enfants de plus de 6 mois, il peut être nécessaire de préparer la transition en douceur.
changement-heure-transition-babilou

 

Comment préparer votre enfant au changement d'heure ?

Pour prévenir le changement d’heure, les adultes peuvent agir sur l’environnement de l’enfant. Rituels, jeux ou encore sorties en extérieur, c’est en favorisant un environnement sécurisant et en introduisant le ludique, que votre enfant va vivre ce changement en toute sérénité.
Découvrez nos astuces !

Comprendre la notion du temps : plus d’actions, moins d’explications

Si vous souhaitez expliquer la notion de temps à un enfant d’un trop jeune âge, sachez que cela est probablement vain. Avant 7 ans, l’enfant n’a généralement pas encore la maturité nécessaire pour comprendre la notion du temps et du changement d’heure. Il va avoir besoin d’être actif pour comprendre ces changements et leurs conséquences. En agissant, il garde le contrôle sur le changement qui s’opère et se sent donc en sécurité.

Préserver ses rituels en décalant progressivement les horaires

En décalant peu à peu les horaires des rituels quotidiens (brossage des dents, lecture du soir, coucher, ou autres), vous allez permettre à votre enfant de se détacher des heures fixes et d’accepter les changements d’horaires. Vous pouvez commencer seulement quelques jours avant et décaler, de 15 minutes, les heures de repas et de coucher chaque jour. Ainsi, il se prépare en douceur et de manière presque invisible. Faites cela en famille pour offrir un environnement sécurisant à votre enfant.

decaler-horaires-repas-enfant-babilou

Changer l’heure de tous les appareils de la maison ensemble

Pour les enfants plus âgés, n’hésitez pas à passer par le jeu pour accompagner ce changement. Et pourquoi ne pas changer ensemble les heures de tous les appareils de la maison (radio, réveil, micro-onde, télévision…) le matin du dimanche 27 octobre ? Cela permet de rendre concret le changement d’heure. L’enfant vit continuellement dans l’instant présent, cette astuce peut donc être un bon moyen d’appréhender le changement d’heure.

Jouer avec la lumière pour comprendre la notion de jour / nuit

En hiver, le soleil se lève de plus en plus tard et se couche de plus en plus tôt. Si votre enfant vous a déjà demandé pourquoi parfois il fait jour lorsque l’on rentre à la maison et d’autre fois non, vous pouvez mettre en place des jeux de lumière dans la maison pour l’aider à appréhender la notion de nuit / jour. Par exemple, éteignez la lumière et introduisez plusieurs petites lampes leds dans la pièce pour que votre enfant les retrouve.

changement-heure-enfant-sommeil-babilou

Sortir même lorsqu’il fait sombre pour apprivoiser la nouvelle heure du coucher

Pour que l’enfant appréhende la nouvelle heure du coucher, et qu’il continue de dépenser son énergie, n’hésitez pas à sortir avec lui en fin de journée, quand il commence à faire sombre, même sur un temps court (une demi-heure). Continuer à jouer dehors en fin de journée permet à l’enfant d’avoir une activité physique suffisamment intense qui favorise le sommeil, et donc des nuits plus réparatrices et plus longues.

Faites confiance à votre enfant dans sa capacité à absorber les changements lorsqu’ils sont vécus en famille et de manière ludique. Cela développe la confiance en soi de votre enfant, ainsi l’inconnu devient une source d’enrichissement !

Pourquoi il y a-t-il un changement d’heure deux fois par an ?

Adopté en France en 1975, le changement d’heure permet d’économiser de l’énergie en profitant de périodes de jour plus longues l’été et en se rapprochant du rythme du soleil l’hiver.

Le changement d’heure s’est imposé en Europe au début des années 1980 pour limiter l’utilisation d’éclairages artificiels. Depuis, de nombreux experts ont remis en cause les économies que cela engendre (en raison des équipements LED désormais généralisés). De plus, le changement d’heure causerait des conséquences négatives sur la santé des jeunes enfants et des personnes âgées ayant du mal à s’adapter.