3 pratiques en crèche qui étonnent les familles : découvrez leur objectif pédagogique !

pratiques-professionnelles-crèche-babilou

« Lorsque je viens chercher mon enfant à la crèche, les professionnels sont toujours assis par terre », « A table en crèche, c’est l’anarchie : les enfants mangent leur dessert en premier s’ils en ont envie », « Deux fois par an, ce n’est pas pratique, ma crèche est fermée pour des journées pédagogiques », « ça fait vraiment bizarre, dans ma crèche il n’y a pas de lits à barreaux, ce sont des lits au sol »…

Vous vous êtes déjà questionné sur une ou plusieurs de ces affirmations ? Zoom sur ces pratiques professionnelles en crèche qui étonnent parfois les familles.

 

Les professionnels vous accueillent au sol

professionnels-sols-babilou

Quel parent ne s’est jamais demandé : « mais enfin, comment est-ce que ça se fait qu’à chaque fois que j’arrive à la crèche, les professionnels sont assis par terre » ? Cette pratique qui semble si étonnante, est pourtant approuvée et même recommandée par les spécialistes de la petite enfance.

L’explication est simple : assis au sol, le professionnel est à hauteur d’enfant. Debout, l’adulte peut être impressionnant et même source d’insécurité pour le tout-petit ! Assis au sol, l’adulte est positionné dans l’espace de façon à voir et à être vu de l’enfant : c’est un repère stable. Cette position est sécurisante pour l’enfant qui peut ainsi circuler librement dans l’espace. Durant les temps d’accueil des familles, le professionnel au sol permet également de faciliter les séparations parents/enfants.

 

Les lits au sol ont remplacé les lits à barreaux

lits-bas-creche-babilou
lit-bas-accessible-creche-babilou

Dans les crèches, le mobilier est à hauteur d’enfant pour lui permettre d’acquérir son autonomie. Les lits bas et accessibles tout au long de la journée, permettent aux enfants qui ont besoin de la présence de l’adulte, de dormir sereinement.

Très contenants et sécurisants pour l’enfant, ces lits bas favorisent le bien-être et l’endormissement. Quand les enfants sont plus grands, ils peuvent de se lever et se coucher en toute autonomie, à leur rythme. S’il en ressent le besoin, l’enfant peut aller se reposer seul, sans être dépendant de l’adulte. A l’inverse, s’il est réveillé, il peut choisir de se lever sans les éventuelles colères et frustrations dans l’attente qu’un adulte le libère du lit à barreaux.

 

Deux fois par an, la crèche ferme pour faire une « journée pédagogique »

pratique-professionnels-journee-peda-babilou

Cette journée est très importante pour l’équipe de votre crèche : c’est une journée de travail à part. L’occasion pour les professionnels de prendre du temps pour réfléchir en équipe afin de construire la pédagogie mise en place au quotidien, d’assurer la mise en place ou l’évolution du projet pédagogique de la crèche…

Cette journée permet à l’équipe de mener une réflexion globale sur les pratiques, de les remettre en question pour les harmoniser et mieux répondre aux besoins des enfants... sans oublier les parents !   

 

Des pratiques qui témoignent de la qualité d’accueil de votre crèche

Vous reconnaissez votre crèche dans ces pratiques ? Tant mieux, car c’est un gage de qualité !

pratique-pro-qualite-creche-babilou

Chez Babilou, nous avons formalisé un référentiel qualité, dans lequel ces 3 éléments (et 497 autres !) sont identifiés. Ce référentiel s’appelle ELSA© car il garantit un Environnement Ludique, Sécurisé et Apprenant aux enfants et aux familles.
Pour toutes nos crèches, le référentiel est un outil d’amélioration continue de la qualité d’accueil.

100 % des crèches Babilou sont engagées dans la démarche d’amélioration continue. Comment ça marche ? Nous auditons toutes les structures pour mesurer leur conformité avec le référentiel. Ensuite, chaque équipe met en œuvre son plan d’amélioration continue. Les crèches sont progressivement présentées en labellisation à notre organisme certificateur SGS.

D’ailleurs, une première vague de crèches a obtenu le Label ELSA© en juillet… et ce n’est qu’un début !