paroles de professionnels

Comment protéger son enfant pour profiter de l’hiver ?

11/02/2019


Lorsque les températures commencent à chuter, nous avons tendance à nous enfermer dans des espaces clos, au chaud. Si la légende urbaine nous dit que nous tombons malade lorsqu'il fait froid, Fadia, Médecin Référente de Babilou nous éclaire sur la question ! Comment protéger son enfant pour profiter pleinement de l’hiver ?

 


 

Fadia, pourquoi tombons-nous plus souvent malade en hiver ?

 

protéger-enfant-hiver-crèche-babilouOn croit souvent que c’est lorsqu’il fait froid que nous avons le plus de chance de tomber malade. C’est un peu vrai, mais pas pour les raisons que l’on pense !

 

À l’arrivée des températures basses, nous nous consignons à l’intérieur, bien au chaud. Nous prenons peur du froid : nous chauffons nos intérieurs en oubliant souvent d’aérer. En faisant cela, nous favorisons la multiplication des microbes qui apprécient particulièrement cet environnement confiné. Au chaud, les microbes se multiplient, et parallèlement, lorsqu’il fait frais les microbes vivent plus longtemps. Cette période est donc propice à la propagation des microbes.

Alors que les microbes sont dans un environnement qui leur convient, nous tombons malade en touchant des surfaces contaminées et en touchant ensuite nos yeux, nez ou bouche.

 

 

 

En tant que médecin, quels sont tes conseils pour protéger les enfants des maladies ?

 

Il est très important de se laver régulièrement les mains en hiver : cela éliminera les microbes avec lesquels nous avons pu être en contact en touchant des surfaces contaminées.

 

Contrairement à ce que l’on pense, il est tout à fait bénéfique de profiter de l’extérieur en hiver ! C’est un milieu aéré et donc plus sain. Pour l’intérieur, il faut retenir 2 points : ne pas trop chauffer (entre 19 et 20 degrés maximum) pour ne pas créer d’environnement propice à la multiplication des microbes, et penser à aérer 10-15 minutes le matin et 10-15 minutes le soir dans les lieux de vie (chambres, salon…) pour renouveler l’air.

 

Concernant l’alimentation, si les légumes sont moins variés en hiver, il est important de continuer à en consommer car ils apportent des vitamines, essentielles à la santé.

 

 

As-tu des astuces de médecin pour initier les enfants au lavage de main ?

 

L’hygiène, ce n’est pas toujours simple avec les enfants : il faut sans cesse innover pour les intéresser ! Il est important d’abord que les enfants aient un plan d’eau et du savon accessibles pour développer leur autonomie. Cela peut passer par un marchepied par exemple.

 

Les enfants aiment beaucoup reproduire et imiter : c’est ainsi qu’ils apprennent. Il est donc essentiel de montrer l’exemple et de se prêter soi-même à l’exercice du lavage de main régulier ! Créer un rituel pour l’enfant peut être une bonne façon de l’habituer, en verbalisant également l’action : « à chaque fois que l’on rentre on se lave les mains ». Expliquer la démarche pour la rendre ludique peut intéresser l’enfant : « en se lavant les mains, on élimine et combat les microbes pour ne pas tomber malade ». Phrases motivantes, outils… il n’y a malheureusement pas de recette magique ! Les enfants sont tous différents, le tout est de trouver la façon qui fonctionne le mieux avec le ou les sien(s).

 

 

Comment habiller son enfant en hiver ?

 

Il n’est pas forcément utile d’habiller son bébé plus qu’un adulte. Sauf évidemment s’il y a un décalage d’activité : par exemple si le parent est en activité physique et que l’enfant est dans sa poussette. Le bonnet, l’écharpe et les gants sont surtout des vêtements de confort. Ils permettent d’éviter la lutte contre le froid et donc épargnent une fatigue supplémentaire.

 

Pour les plus grands qui peuvent s’exprimer plus facilement, les adultes peuvent respecter leur ressenti. Si l’enfant exprime qu’il a trop chaud, alors sans doute l’écharpe est-elle de trop car nous n’avons pas tous la même résistance au froid. Il peut toutefois être astucieux de la prévoir de côté, si jamais ce ressenti venait à changer, ou si l’enfant est simplement dans sa période d’opposition.

 

 

Pourquoi continuer de faire profiter de l’extérieur aux enfants en hiver ?

 

Il y a énormément de bonnes raisons de profiter de l’extérieur même en hiver ! D’abord parce que c’est un lieu de vie sociale : dans les parcs, les enfants se rencontrent, s’amusent, apprennent à vivre ensemble. L’extérieur est un environnement plus propice à l’effort physique : se dépenser c’est un moment de bien-être mais de mon œil de médecin c’est aussi un moyen de prévenir l’obésité ! En courant, en grimpant, etc… les enfants développent également leurs capacités motrices. Enfin, en allant profiter de l’extérieur, quel bonheur que de rentrer chez soi et d’apprécier encore plus son intérieur !

 

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos paroles de professionnels