paroles de professionnels

Comment développer les capacités intellectuelles de votre enfant ?

09/01/2019


Les cinq premières années de la vie sont essentielles dans le développement de l’intelligence de l’enfant. C’est le moment où l’architecture du cerveau se construit, où les connexions neuronales se créent et se renforcent. Ce sont les interactions avec son environnement et son entourage qui vont lui permettre, dès le plus jeune âge, de développer ses capacités cognitives, relationnelles, motrices et donc son intelligence.

 

Quelles sont les différentes formes d’intelligence existantes ?

 

D’après Howard Gardner, Professeur de psychologie à l’université d’Harvard, il existe différentes formes d’intelligence :

 

  • L’intelligence verbale, ce sont les personnes qui expriment leur pensée aisément par les mots.

On remarque cette intelligence chez les enfants qui parlent facilement, qui aiment raconter des histoires et jouer avec les mots.

 

  • L’intelligence logico-mathématique, c’est la capacité à tenir un raisonnement logique.

Chez les enfants, cette aisance est caractérisée par un enfant qui questionne, qui veut des raisons à tout, ou encore qui expérimente de manière logique.

 

  • L’intelligence interpersonnelle, c’est la faculté à entrer en relation et à comprendre l’autre.

Les enfants l’expriment par la faculté à se faire des amis, à s’intégrer dans un groupe, à jouer en équipe et travailler avec les autres. 

 

  • L’intelligence musicale, c’est la capacité à retenir les mélodies, les rythmes et une sensibilité à la musicalité des mots et phrases.

Cette intelligence est caractérisée chez l’enfant par son aisance à retenir une chanson, à danser sur un rythme et à fredonner.

 

  • L’intelligence visuelle, c’est la capacité à créer des images mentales et à avoir une représentation spatiale du monde.

On reconnait cette forme d’intelligence chez l’enfant qui aime dessiner, faire des puzzles, qui est sensible aux couleurs et aux formes.

 

  • L’intelligence naturaliste, c’est la sensibilité et la compréhension particulière de la nature.

L’enfant exprime cette forme d’intelligence par sa sensibilité à l’environnement, qui aime être dehors et observer les éléments de la nature.

 

  • L’intelligence corporelle, c’est la faculté à s’exprimer à travers le mouvement, à utiliser son corps avec aisance et à être habile avec les objets.

Chez l’enfant, on le remarque lorsqu’il aime toucher et manipuler les objets, lorsqu’il apprécie les activités physiques et est à l’aise avec son corps.

 

  • L’intelligence intrapersonnelle, c’est la capacité à se connaître bien soi-même.

Un enfant qui apprécie être seul, qui connaît ses forces et ses faiblesses et qui se fixe des buts réalistes développe ce type d’intelligence.

 

Chacun d’entre nous possède l’ensemble de ces formes d’intelligence qui se développent toutes à leur rythme, mais l’une d’entre elles s’affirmera plus particulièrement au fil du temps. C’est à partir de cette dominante que chaque individu appréhende le monde et manifeste sa différence.

 

Il est utile d’identifier celle qui prédomine chez l’enfant pour faciliter l’apprentissage et intégrer de nouvelles connaissances : certains enfants auront besoin de manipuler, d’autres auront besoin qu’on leur explique avec des mots et d’autres encore auront besoin d’observer…

Mieux vaut proposer différentes approches à l’enfant pour identifier celle qu’il privilégie et avec laquelle il est le plus à l’aise.

 

Quelles activités pour développer les formes d’intelligence de mon enfant ?

 

Afin d’accompagner le développement de l’intelligence de l’enfant, il est nécessaire de lui offrir un environnement riche et de lui faire vivre des expériences diversifiées.

 

Dès tout petit, vous pouvez lui donner des objets ou jouets à manipuler et explorer. Vous pouvez également cacher des objets puis les faire réapparaître, cela permet au bébé de comprendre que les objets existent même s’il ne les voit pas. C’est le début de la capacité d’abstraction.

 

Lorsqu’il est plus grand, vous pouvez attirer visuellement son attention sur le monde qui l’entoure, décrire l’environnement, l’aider à identifier les sons qu’il entend, le faire manipuler des matières et formes différentes.

 

Les compétences langagières des enfants sont également déterminantes pour son développement et celui de son intelligence : parler à l’enfant, l’inviter à s’exprimer, instaurer un dialogue en lui laissant le temps de répondre, utiliser un langage varié et riche quand on s’adresse à lui, permettent de construire son lexique, intégrer les formes grammaticales et favoriser une communication plus aisée.

 

Quel type de jeu pour quelle forme d’intelligence ?

 

Dans son jeu et dans son activité spontanée, qu’il faut encourager, l’enfant acquiert des connaissances et des capacités :

 

 

 

Pour développer son intelligence, l’enfant a besoin d’expérimenter, de manipuler, de vivre dans un environnement où le langage est riche et varié, a besoin de s’exprimer et être écouté et de libérer sa créativité dans ses actions, son jeu et sa pensée. L’accompagnement d’un adulte qui encourage, valorise la progression de l’enfant, l’aide à se sentir capable et met des mots sur ses expériences lui est également indispensable.

 

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos paroles de professionnels