paroles de professionnels

Le sommeil, un moment de bien-être

30/05/2017


Le sommeil répond à un besoin fondamental du jeune enfant et contribue à sa croissance. Pourtant, s’endormir en collectivité n’est pas simple pour l’enfant car c’est une forme de séparation, d'abandon de soi. Il fait donc l'objet de toutes les attentions des professionnels qui s’attachent à créer autour de l’enfant les conditions pour que l’enfant se sente en sécurité.

Le travail des professionnels sur la question du sommeil doit être pensé dans sa globalité, afin de créer des conditions favorables à l'endormissement.

 

 

A chacun son rythme, à chacun son besoin !

 

Pour respecter son rythme de sommeil, et permettre à l’enfant d’anticiper, il est essentiel d’être attentif aux signes de sommeil qu’il montrerait. Coucher chaque enfant au moment où il en a besoin, dans le respect de son rythme et de ses habitudes, c’est ainsi que chez les plus jeunes, le coucher des enfants est échelonné : à chacun selon ses besoins !

 

Les professionnels veillent à instaurer un climat apaisant avant le coucher pour préparer l'enfant et permettre une transition douce entre l'éveil et le sommeil :  lui permettre de se défouler avant un retour au calme et la mise en place de rituels (musique, chanson…). Le simple fait d’enlever les « vêtements » dans lesquels l'enfant a joué le prépare psychologiquement à ce changement d'état. Il peut ainsi anticiper ce moment de sieste.

 

 

L’aménagement de l’espace pour favoriser le sommeil et l’autonomie

 

Dans les espaces dédiés au repos, les enfants retrouvent chaque jour leur lit, personnalisé, toujours à la même place, contenant doudous, tétine(s) ou turbulette. L’enfant a besoin de repères, d’être dans un environnement connu et prévisible pour pouvoir s’endormir sereinement. Un environnement inconnu, suscitant l’intérêt, voire l’inquiétude de l’enfant, rend l’endormissement plus difficile !

La pièce est mise dans la pénombre, pour une surveillance de l’enfant facilitée mais aussi parce que l’obscurité peut être inquiétante pour l’enfant. L’ambiance sonore et visuelle que l’enfant connaît et qui lui est familière crée autour de l’enfant un cocon rassurant qui lui permet de se laisser aller au sommeil. C’est pour cette raison que, dans certaines crèches, les bébés évoluent et dorment dans le même espace. Sous le regard attentif de l’adulte, l’enfant se sent en confiance pour lâcher prise !

 

La réflexion menée par les équipes a amené Babilou à équiper les crèches de lits « cocons » posés à même le sol. Ces lits, disposés dans la pièce d’accueil ou dans l’espace de repos dont la porte reste ouverte, permet à l’enfant, quand il en a les compétences motrices, d’y aller de façon autonome lorsqu’il en ressent le besoin. L’enfant n’est donc pas dépendant de l’adulte pour entrer et sortir de son lit ; il y reste donc plus facilement sachant qu’il peut en sortir par lui-même et peut également se réveiller à son rythme et émerger tranquillement avant de se lever.

 

 

L’adulte pour accompagner le temps de sommeil

 

Les uns ont besoin de leur tétine, les autres de leur doudou, ou des deux, ou de rien mais seulement de pouvoir mettre leur bras devant leur visage, ou de tout autre rituel sécurisant. Les uns s’endorment dès qu’ils sont allongés, les autres non.

L’équipe est attentive à ces rites d’endormissement et repère très vite quel enfant a besoin d’une présence proche, d’un bercement pour pouvoir s’endormir au milieu des autres enfants, alors qu’il s’endort seul lorsqu’il est chez lui. Cette attention participe à la sécurité affective des enfants, elle est une marque de bientraitance. Les professionnels accompagnent donc les enfants, chacun de manière spécifique : en restant assis à côté de celui-ci, en berçant celui-là alors que le troisième a seulement besoin de savoir qu’il y a quelqu’un là, pas loin….

 

Afin de veiller à la tranquillité du repos pour les enfants et de rester vigilants à son état de bien-être, une surveillance attentive des enfants est organisée. Pour les plus grands dont le rythme de sommeil est collectif (même si les levers et couchers sont échelonnés), un adulte est présent en permanence dans l’espace de repos. Pour les plus petits, dont les temps de sommeil s’étalent souvent tout au long de la journée, une surveillance par les professionnels est mise en place avec la signature d’une feuille d’émargement qui atteste d’un passage toutes les 10 minutes auprès de chaque enfant. C’est aussi dans un souci de sécurité que les espaces de repos sont très vitrés sur l’espace de jeu des enfants !

 

 

Toutes ces dispositions contribuent à accompagner l’enfant vers le sommeil le plus sereinement possible. Ce temps de repos est une ressource indispensable pour affronter la multiplicité des stimulations qu’offre la vie en crèche !

 

 

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos paroles de professionnels