paroles de professionnels

Le portage en écharpe

23/03/2016


Le portage en écharpe est utilisé depuis des centaines d’années dans les sociétés primaires africaines ou asiatiques. Cette technique de portage, simple et confortable, favoriserait le développement de l’enfant.

 

L’écharpe en tissu est spécialement conçue pour respecter la physiologie du nouveau-né. Elle permet de positionner l’enfant de manière confortable : assis en appui sur ses cuisses, les fesses collées sur le porteur.

Ce mode de portage est une des façons de répondre au besoin de sécurité affective de l’enfant,  sécurité nécessaire à son développement et son épanouissement.

 

Claire, mère de Lucie 9 mois, nous fait part de son expérience.

 

1.Claire, comment avez-vous découvert le portage en écharpe ?

J’ai  découvert ce mode de portage avant même d’être enceinte, en voyant des parents porter leur enfant en écharpe. Je m’y suis réellement intéressée enceinte de Lucie. J’ai acheté ma première écharpe avant sa naissance. Dans mon entourage proche, je ne connaissais personne qui pratiquait le portage en écharpe. En observant, d’autres mamans, il me semblait que l’enfant était confortablement installé contre son parent. 

 

2.Pourquoi avoir choisi le portage en écharpe ? Un élément vous a-t-il influencé ?

Oui. A la naissance, ma fille présentait une dysplasie de la hanche (pathologie qui nécessite à l’enfant de porter une ceinture spécifique pendant les premiers mois de vie de l’enfant). Le portage en écharpe était d’autant plus recommandé.

 

3.Quels sont les différents types de portage en écharpe ?

Sur le ventre, sur le côté, sur le dos,… le portage en écharpe offre un éventail de positions et d’utilisations, selon les besoins de l’enfant ou son poids.

 

Il en existe 3 grands types d’écharpes  :

  • écharpes tissées : comme elles ne sont  pas élastiques, il faut faire un nœud en tenant l’enfant. Ce modèle demande de la dextérité mais offre un très bon maintien de l’enfant.
  • écharpes tricotées : faites d’un seul fil, elles sont extensibles. Un nœud peut être réalisé à l’avance permettant de glisser et d’enlever le bébé sans défaire le nœud.
  • écharpes sling : elles se nouent avec un anneau. L’installation de l’enfant est très rapide. L’enfant est  porté sur le côté (portage asymétrique). Ce type d’écharpe est particulièrement adapté au nouveau-né mais devient inconfortable à partir d’un certain poids de l’enfant.

 

4.Quels sont les avantages du portage en écharpe ?

Pour le parent, c’est avant tout pratique. Le portage en écharpe procure une grande liberté de mouvement. Je peux vaquer à mes occupations tout en prenant soin de ma fille.

Cela a aussi un impact sur mon confort : le poids du bébé est bien réparti, ce qui évite les douleurs dorsales et lombaires. J’apprécie également le fait que le portage en écharpe contribue à la poursuite de l’allaitement, en favorisant le contact corporel entre ma fille et moi.

 

5- Justement, quels sont les bienfaits pour votre fille ?

Le portage en écharpe assure une grande proximité entre ma fille et moi. J’aime la sentir contre moi, la regarder et répondre à ses besoins. Le « corps à corps » a un effet apaisant, notamment lors des sorties où il y a du monde. Il lui procure un sentiment de sécurité. Je pense d’ailleurs que si Lucie est une enfant qui pleure peu, c’est lié au portage en écharpe !

Le portage en écharpe permet aussi un bon positionnement de Lucie. Elle est détendue, elle s’entend. Cela la rassure et l’incite à découvrir le monde. Il ne faut pas avoir peur des idées reçues. L’enfant ne glisse pas et le portage n’est pas une nouvelle mode !

 

6.Quels bienfaits observez-vous dans la formation de la relation mère-fille ?

J’ai accouché par césarienne. C’est donc le papa qui a fait les premiers « peau à peau ». Le portage en écharpe m’a permis d’avoir un sentiment de  « rattrapage ». Je pense en effet que cela a évité une rupture rapide.

Je porte Lucie en écharpe en moyenne deux heures par jour. J’aime beaucoup ces instants près d’elle, interagir et la câliner. Le portage renforce le lien parent-enfant

 

7.Pourquoi recommanderiez-vous ce mode de portage ?

C’est pratique pour l’adulte, confortable pour le bébé et permet de partager de beaux moments parent-enfant ! Quoi de mieux ?

 

Pour grandir et s’épanouir, le nouveau-né a besoin de sentir son parent. Le portage en écharpe est un moyen efficace de le rassurer, de réduire sa peur et de lui donner des repères. L’enfant ressent alors la sécurité affective nécessaire pour devenir confiant et serein.   

Des professionnels Babilou (infirmiers, puériculteurs, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, auxiliaires petite enfance, psychomotriciens) sont à votre disposition pour répondre à vos interrogations … et vous accompagner dans l’expérience !

 

 

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos paroles de professionnels