paroles de professionnels

Les émotions chez l'enfant

26/11/2015


Les émotions sont au cœur de la vie de l’enfant, beaucoup plus que chez l’adulte ! L’environnement donne au bébé et au jeune enfant de nombreuses occasions de découvertes, de nouvelles sensations, de nouvelles situations… autant de stimuli qui suscitent des émotions.

 

Qu’est-ce qu’une émotion ?

 

Une émotion est une réponse du cerveau à une stimulation, à une modification de l’environnement. C’est un mouvement vers l’extérieur (é vient de ex et signifie hors de / motion : mouvement)

Les émotions sont les mêmes pour tous les humains. Elles sont universelles.

 

A quoi ça sert ?emotion-chez-enfant

 

Les émotions permettent à l’organisme de s’adapter aux sollicitations de l’environnement. Elles envoient un message positif ou négatif au cerveau et mettent le corps en alerte.

 

On parle de six émotions primaires :

  • La peur
  • La joie
  • La colère
  • La tristesse
  • La surprise
  • Le dégoût

 

©Pixabay

 

Des émotions nécessaires pour vivre

 

Les émotions servent à communiquer Elles sont indispensables à l’élaboration de la pensée, du comportement et essentielles pour notre vie sociale.

 

Les émotions sont au cœur du sentiment de soi. Elles sont l’expression de la vie en soi, c’est pourquoi il est essentiel de les exprimer.

 

Comment ça marche ?

 

Le siège des émotions se situe dans une zone du cerveau également responsable des fonctions basiques (respiration, rythme cardiaque) et de réactions innées et impulsives (se défendre, s’enfuir).

 

Les fonctions nécessaires à la régulation des émotions se situent quant à elles dans une autre zone du cerveau (néocortex). C’est à ce niveau que l’enfant et l’adulte parviennent à réguler leurs réactions impulsives (crier, pleurer, frapper …) et à exprimer leurs émotions de façon adaptée.

 

Mais… le néocortex n’est mature qu’à 25 ans !

 

Les manifestations des enfants sont le reflet de ce qu’ils vivent : très spontanées, elles s’expriment sans filtre et traduisent l’état émotionnel de l’enfant.

 

Il arrive que des émotions complexes et combinées faites de frustration, de colère, de tristesse ou de peur envahissent l’enfant et agissent comme un « tsunami émotionnel » qu’ils ne sont pas en capacité de réguler ! La façon dont ils expriment leurs émotions n’est alors pas adaptée. C’est ce que l’adulte appelle un caprice !

 

En tant qu’adulte, il est important d’écouter les émotions de votre enfant, de les accueillir, l’aider à mieux les comprendre et les gérer. Ainsi, vous favorisez chez lui l’estime de soi et assurez son développement cognitif et émotionnel pour en faire un adulte heureux à l’écoute de ses propres émotions et de celles des autres.

 


Comment notre organisme réagit il ?

 

Lorsque le cerveau reçoit une émotion, deux types d’hormones peuvent être sécrétés :

 

1. L’ocytocine, qui :

  • Provoque le sentiment de bien-être, plaisir à vivre, motivation, estime de soi,
  • Aide à être empathique (percevoir les émotions des autres), avoir des relations sociales,
  • Favorise la mémorisation et les facultés d’apprentissage.

 

Elle est sécrétée dans le cadre de stimulations sensorielles positives (câlin, bisous,…) ou de relations bienveillantes (encouragements, reconnaissance,…).

 

2. Le cortisol qui :

  • Permet de déclencher un syndrome de peur,
  • Peut altérer la mémorisation et l’apprentissage.

 

Il est sécrété face à une situation de stress. Des situations de stress répétées sur le long terme peuvent engendrer une perte de confiance en soi, le sentiment de tristesse, d‘insécurité et parfois même des troubles et pathologies physiques.


 

 

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos paroles de professionnels