actualités et communiqués de presse

Donnez du goût à votre semaine : les astuces Babilou

08/10/2018


Le moment du repas est bien souvent un temps de plaisir et de partage où l’on se retrouve en famille, en couple, entre amis. Dès leur plus jeune âge les enfants vont être associés aux repas, mais leurs besoins gustatifs et de découverte ne seront pas les mêmes que ceux de l’adulte.

A l’occasion de la Semaine du Goût, découvrez quelques astuces pratiques pour faire de ce moment, un plaisir sain et ludique pour votre enfant.

 

Mettre en évidence l’aspect ludique du repas

 

Pour l’enfant le repas est une occasion d’expérimenter et d’utiliser ses sens : la vue, l’odorat, l’ouïe, mais aussi le toucher, vont être mis à contribution.

En lui proposant une autre façon de manger, avec sa main, vous lui offrez la possibilité de développer sa motricité fine et vous introduisez aussi un aspect ludique qui lui donnera envie de manger plus facilement.

 

Favoriser le plaisir de manger

 

Le repas est un temps convivial et de plaisir. Pour que votre enfant intègre ce code social, et parce qu’ils adorent imiter les adultes, vous pouvez le mettre à table avec vous et manger en même temps que lui.

Par ailleurs, en soignant la présentation de l’assiette (formes, couleurs…) pour la rendre esthétique et attractive, vous favoriserez le plaisir de manger de votre enfant. Comme pour les adultes, plus la présentation de l’assiette est soignée, plus cela donne envie d’y goûter.

 

Rendre l’enfant acteur lors de son repas

 

Pour faire du repas un moment de plaisir partagé, n’hésitez pas à laisser agir l’enfant. Que ce soit avant le repas : vous pouvez l’associer à la préparation de son plat avec vous (laver les légumes, mettre la table assiette par assiette, …) ; ou pendant le repas : vous pouvez lui proposer de couper lui-même son quartier de fruit (en commençant par des fruits ni trop mous, ni trop durs comme la poire ou la banane).

 

Eviter l’ajout de sel ou de sucre dans la préparation des repas de l’enfant

 

Le palais du tout-petit n’est pas du tout le même que celui de l’adulte. Ses papilles gustatives sont en train de se développer et un plat qui parait très fade à l’adulte aura déjà beaucoup de goût pour un bébé. Il n’est donc pas recommandé d’ajouter du sel dans les plats de l’enfant.

Même constat pour le sucre : le seul dont l’enfant a besoin est celui naturellement présent dans les fruits.

L’enfant mangera au-delà de ses besoins si son plat est salé ou si du sucre est ajouté. Cela l’empêcherait de rester attentif à sa satiété.

Quelles alternatives ? Vous pouvez remplacer le sel par des aromates : basilic, ciboulette, menthe, coriandre… et le sucre par des épices comme la vanille, la cannelle… ou encore le curry !

Et à partir de 12 mois, vous pouvez proposer du miel à votre enfant dans ses yaourts.

 

 

Pour découvrir d'autres astuces pour faire du repas un moment serein et convivial, cliquez-ici !

 

 

Donnez du goût à votre semaine : les astuces Babilou

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos actualités