actualités et communiqués de presse

Formation au programme « Egalicrèche : filles et garçons sur le chemin de l’égalité » chez Babilou

26/10/2017


Depuis février 2016, l’équipe de la crèche Babilou l’Imagin’R a suivi le programme du bureau d’étude et organisme de formation Artemisia « Egalicrèche : filles et garçons sur le chemin de l’égalité » dans le but de favoriser le bien-être et la confiance en soi des enfants en luttant contre les stéréotypes de genre.

 

Pour en savoir plus sur l’origine du projet, retrouvez notre précédent article : https://www.babilou.fr/notre-groupe/notre-actualite/259-babilou-experimente-le-programme-egalicreche-filles-et-garcons-sur-le-chemin-de-l-egalite-.html

 

Une phase d’observation pour analyser les pratiques et amorcer une prise de conscience

 

Le projet Egalicrèche a été présenté à l’équipe de la crèche début 2016 par Artemisia. Une phase d’observations approfondies a permis d’identifier des comportements conscients ou inconscients de l’équipe véhiculant des stéréotypes sur le choix des activités proposées, la verbalisation, ou encore l’accompagnement d’un enfant en fonction de son sexe.

Durant cette phase d’observation, il a été remarqué que l’accompagnement des garçons était différent de celui des filles. Les garçons sont plus accompagnés verbalement, guidés, interpellés, félicités et encouragés que les filles. Ils reçoivent aussi plus de contacts physiques (hors câlins). Les filles reçoivent plus de câlins, elles sont plus incitées au rangement et davantage accompagnées dans le jeu.

 

Une phase d’ateliers pour faire évoluer les pratiques quotidiennes

 

A la suite de ces observations, des ateliers de réflexion en petit groupe ont été mis en place pour permettre aux professionnels de prendre conscience des comportements de chacun et de mettre en place des outils concrets et professionnels pour limiter la transmission de stéréotypes et accompagner les enfants de manière égalitaire dans leurs découvertes et leur développement. Ces ateliers avaient pour thème l’impact des jeux, l’aménagement de l’espace, la littérature jeunesse, la communication avec les enfants mais aussi avec les familles. Tous les outils préparés durant ces ateliers ont été présentés aux membres de l’équipe lors d’un bilan où chacun a voté pour leur utilisation ou non au sein de la structure.

Lors du premier atelier sur l’impact des jeux, La Maison des Maternelles est venue effectuer un reportage que vous pouvez visualiser ici : https://www.youtube.com/watch?v=eiPkq8ckO68

 

Le partage aux familles lors de la fête de fin d’année

 

Il était essentiel que le travail de l’équipe soit partagé « officiellement » aux familles compte tenu de l’impact sur les pratiques professionnelles de l’équipe de la crèche.

Lors de la fête de fin d’année, le nouvel aménagement de l’espace, les outils d’expression des émotions, les chansons, les histoires créées par l’équipe ont été expliqués aux familles. A cette occasion un jeu de Memory Géant co-construit avec les parents où chacun (adulte et enfant) devait se prendre en photo en train de réaliser l’une des tâches proposées sur les cartes du jeu (passer le balai, faire la vaisselle, changer une roue…) a été présenté. La même tâche était ensuite effectuée et photographiée par une personne de sexe opposé.

Des ateliers ont aussi été proposés aux parents autour du sport, du bricolage…

 

Acquisition des « lunettes genre »

 

 « Ces mois de réflexions et d’analyse des pratiques professionnelles ont permis à l’équipe de l’Imagin’R d’acquérir des « lunettes genre » pour détecter de manière plus précise les stéréotypes que l’on peut véhiculer, et d’y remédier. Des actions quotidiennes ont été mises en place dans l’accompagnement aux jeux, la verbalisation ou encore la littérature et perdurent aujourd’hui. Une vigilance accrue du comportement de chacun concernant les stéréotypes s’est installée de manière très naturelle et chacun s’autorise à s’interpeller ou à interpeller sa/son collègue quand nous ne sommes pas « Egalicrèche ». Ce projet a été très fédérateur autour de valeurs chères à chacun et au groupe. », Chloé, Directrice de crèche l’Imagin’R.

 

La notion d’égalité homme-femme doit être conscientisée dès le plus jeune âge. L’impact des stéréotypes est réel dans la construction de l’identité des jeunes enfants et dans le développement de leur compétences propres. Il doit être pris en compte le plus tôt possible pour permettre à chacun de s’ouvrir à toutes les possibilités qui l’entourent qu’il soit fille ou garçon. Les professionnels de la petite enfance ont un rôle primordial dans cette construction grâce à leur accompagnement quotidien des enfants dans leurs acquisitions, mais aussi dans l’accompagnement des familles.

Formation au programme « Egalicrèche : filles et garçons sur le chemin de l’égalité » chez Babilou

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos actualités