actualités et communiqués de presse

Les métiers de la puériculture à l'honneur !

15/06/2017


Les 14, 15, 16 juin 2017 ont lieu les 42èmes Journées Nationales d'Etudes des Puériculteurs mais aussi les 70 ans de la création du Diplôme d'Etat de Puériculteur. Pour l’occasion les équipes de Babilou étaient présentes hier sur le salon organisé par l’ANPDE (Association Nationale des Puériculteurs Diplômés et Etudiants) afin de présenter les métiers de la puériculture dans nos crèches. Pour tout savoir sur ces métiers parfois inconnus, retrouvez aujourd’hui l’interview de Virginie, Infirmière chez Babilou.

 

Chez Babilou, 810 professionnels de la puériculture exercent la profession d’infirmier-puériculteur ou auxiliaire de puériculture. Bien que différent, ces métiers sont parfois confondus car tous deux sont mobilisés dans l'intérêt de la santé de l'enfant et de sa famille !

 

  • L’infirmier-puériculteur est un spécialiste des soins à la petite enfance. Il a aussi un rôle très important de prévention et d’éducation.
  • L’auxiliaire de puériculture suit le rythme des enfants : elle les change, les fait manger ou apprend aux plus grands à manger seuls, à marcher, à devenir propres. Elle organise également des jeux et des activités d'éveil.

 

 

Aujourd’hui nous retrouvons Virginie, Infirmière dans une des crèches du Groupe, qui nous parle de son métier, ses projets d’avenir et ses secrets pour un meilleur équilibre vie pro / vie perso

 

1- Qu’est-ce que vous faites dans la vie ?

Je suis infirmière à mi-temps depuis novembre 2015 dans une crèche du groupe Babilou. J’ai un rôle de prévention au sein de la crèche, je suis garante de la pharmacie, des trousses de secours pour l’évacuation incendie et plus récemment des malles de confinement servant en cas d’intrusion sur la crèche.

 

Je suis également garante du protocole médical, en collaboration avec le médecin qui intervient sur la crèche ainsi que du bon fonctionnement de l’hygiène en crèche. Nous avons des protocoles à respecter avec une traçabilité très importante à remplir pour vérifier les bonnes pratiques. L’auxiliaire de puériculture est mon relai d’un point de vue hygiène et soin dans chaque section.

 

J’ai aussi un rôle auprès des enfants afin d’apprendre à les connaitre pour ensuite leur procurer des soins notamment lorsqu’ils ont des traitements.  Il est important qu’ils me connaissent pour qu’ils aient confiance en mes pratiques. Je passe donc quelques heures en section auprès des enfants pour qu’ils m’identifient et qu’ils sachent que je peux leurs procurer des soins s’ils en ont besoin.

 

Tout ce travail s’effectue en collaboration avec l’équipe, je n’impose pas mon travail, je cherche à savoir ce qui est possible de mettre en place pour elle tout en respectant les règles d’hygiènes de base.

 

2- Un projet sur lequel vous travaillez en ce moment chez Babilou ?

En ce moment, je travaille sur l’alimentation des enfants avec l’auxiliaire de puériculture. Je m’appuie notamment sur les supports du GEMRCN (Groupe d’Etudes des Marchés de la Restauration Collective et de Nutrition) et Elior, qui, avec l’aide d’une diététicienne, met en place des supports et guides pour les collectivités. Cela nous permet  de travailler au sein de la crèche pour ensuite retravailler d’autres supports un peu plus ludiques qui permettront aux professionnels de pouvoir mettre en place les bonnes pratiques en matière d’alimentation.

 

L’information aux parents s’effectue à travers le « Café des parents » pour les informer de la composition des repas, en discuter avec eux et répondre à leurs questions autour d’un café et de croissants.

 

3- Babilou en un mot ?

La bienveillance. Elle s’exprime chaque jour envers les professionnels, les parents et les enfants.

 

4- Quel genre de mère êtes-vous ?

J’essaye d’être présente au maximum auprès de mes enfants. Je leur consacre beaucoup de mon temps pour leur apprendre les règles de vie, les limites et le respect d’autrui. Je suis aussi attentive à leurs émotions en les aidant à les comprendre et à les exprimer.

 

5- Quels sont vos trucs et astuces pour équilibrer vie pro et vie perso ?

Travailler à mi-temps est vraiment un choix pour exercer le métier que j’aime et en même temps pouvoir consacrer beaucoup de temps à ma vie de famille.

 

6- Avez-vous un souhait pour l'avenir ?

Continuer à exercer le métier que j’aime !

 

Les métiers de la puériculture à l'honneur !

Partagez cet article

Partager sur Facebook Partager sur Viadeo Partager sur Twitter Partager sur Linkedin


Retrouvez toutes nos actualités